Le doomscrolling : êtes-vous sous son emprise?

Êtes-vous sous l’emprise du doomscrolling? Voici comment regagner contrôle de votre défilement d’écran.

La plupart d’entre nous pouvons comprendre : nous passons nos fins de soirée à parcourir indéfiniment les fils d’actualité des médias sociaux sans pouvoir nous en détacher, juste avant de nous endormir. Nous pourrions penser que cette routine nous aide à nous détendre, à nous connecter avec les autres, à nous divertir et à voir ce que nos amis et les personnes que nous suivons font ou à se tenir au courant des dernières nouvelles. En fait, nous ne nous rendons pas compte que ce comportement nocturne autodestructeur est le doomscrolling.

Le doomscrolling, c’est quoi?

Le doomscrolling est l’action de faire défiler à l’infini les fils d’actualité de nos médias sociaux. Il s’agit d’une consommation boulimique d’informations, un phénomène d’infobésité. Le nom est formé de « doom » (la morte, la chute) et « scrolling » (faire défiler). Ce comportement peut générer un sentiment de malheur, de stress et d’anxiété. Un état d’esprit que nous voulons certainement éviter avant de dormir! La recherche a démontré que les utilisateurs qui consomment de manière passive (sans interactions) sont plus susceptibles de développer des problèmes de santé que ceux qui sont actifs.

Pour notre santé mentale et physique, nous devons devenir plus conscientes du défilement infini sur nos écrans et notre lecture des nouvelles négatives. Nous devons prendre des pauses de nos téléphones.

Voici 3 moyens pour mettre fin au défilement inconscient de fin de soirée et mieux gérer cette habitude.

  1. Réglez une minuterie

Fixez des limites à votre défilement. Configurez une minuterie pour défiler uniquement de 5 à 10 minutes. Lorsque l’alarme sonne, posez le téléphone et changez de décor. Sur certaines applications, comme Instagram, il existe également un moyen de définir une limite de temps.

Vous voulez savoir ce qui se passe dans le monde et restez informée. La solution n’est donc pas d’éliminer le temps d’écran, mais de trouver des limites saines.

2. Restez attentive

Lorsque vous prenez votre téléphone, ayez en tête la raison de votre consultation, ce que vous recherchez ou les informations que vous essayez de trouver. Prenez l’habitude de vous demander : « Ai-je trouvé ce dont j’avais besoin? Puis-je poursuivre ma journée ou ma soirée maintenant? »

3. Brisez le défilement avec du positif

Ajoutez à vos favoris certains sites Web ou comptes de médias sociaux qui vous font sentir bien. Puis, lorsque vous remarquez que vous êtes en train de tomber dans le vortex, consultez la page ou le compte positif.

Trouvez et suivez des comptes qui vous apportent de la joie. Il y a tellement d’histoires intéressantes et positives qui prennent vie à travers l’art, le sport, la photographie, la cuisine, la psychologie, la musique et bien plus encore.

Nous pouvons créer une séparation physique avec notre appareil. Par exemple, laisser nos téléphones à la maison lorsque nous allons nous promener, faire des courses ou passer du temps en famille ou avec un ami. Lorsque nous jouons, plaisantons et rions, notre cerveau reçoit le message que tout va bien.

Si nous voulons rester en bonne santé mentale, nous devons prendre le temps de profiter et de savourer les bonnes choses de la vie.

30 techniques pour vous grounder et calmer vos pensées difficiles

Si vous avez tendance à trop penser et à vivre des émotions négatives ou difficiles, des techniques pour vous « grounder » (prendre racine) vous aideront à vous distraire et à vous recentrer sur le moment présent.

Vous pouvez utiliser ces techniques d’« enracinement » ou d’« ancrage » pour vous aider à créer une distance et un espace entre vous et les sentiments angoissants que vous ressentez dans presque toutes les situations. Elles sont particulièrement utiles si vous vivez les choses suivantes :

  • Anxiété
  • Trouble de stress post-traumatique (TSPT)
  • Dissociation
  • Impulsions d’automutilation
  • Souvenirs traumatiques
  • Troubles liés à l’usage de substances

Techniques physiques

Ces techniques utilisent vos cinq sens ou des objets tangibles (des choses que vous pouvez toucher) pour vous aider à passer à travers ce que vous ressentez.

  1. Plongez vos mains dans l’eau

Concentrez-vous sur la température de l’eau et sa sensation sur le bout de vos doigts, les paumes et le dos de vos mains. Ressentez-vous la même chose dans chaque partie de votre main?

Utilisez d’abord de l’eau tiède, puis de l’eau froide. Ensuite, essayez l’eau froide, puis l’eau tiède. Est-ce différent de passer de l’eau froide à l’eau tiède et de passer de l’eau tiède à l’eau froide?

2. Prenez ou touchez des objets près de vous

Les choses que vous touchez sont-elles douces ou dures? Lourdes ou légères? Chaudes ou froides? Concentrez-vous sur la texture et la couleur de chaque objet. Pensez à des couleurs spécifiques, telles que le cramoisi, le bordeaux, l’indigo ou le turquoise, plutôt que le rouge ou le bleu.

3. Respirez profondément

Inspirez lentement, puis expirez. Pour vous aider, vous pouvez dire ou penser « intérieur » et « extérieur » à chaque respiration. Sentez chaque respiration remplir vos poumons et notez ce que vous ressentez en expirant

4. Savourez un aliment ou une boisson

Prenez des bouchées d’un aliment ou des gorgées d’une boisson que vous appréciez, en vous laissant goûter pleinement. Pensez au goût, à l’odeur et aux saveurs qui persistent sur votre langue.

5. Faites une courte promenade

Concentrez-vous sur vos pas ; vous pouvez même les compter. Remarquez le rythme de vos pas et ce que vous ressentez lorsque vous posez le pied sur le sol, puis soulevez-le à nouveau.

6. Tenez un glaçon dans votre main

Qu’est-ce que ça fait au début? Combien de temps faut-il pour qu’il commence à fondre? Lorsque le glaçon commence à fondre, comment change la sensation dans votre main?

7. Sentez une odeur

Quel est votre odeur préférée? Une tasse de thé, une herbe ou une épice, un savon ou une chandelle parfumée. Inspirez lentement et profondément ses effluves et essayez de décrire ses qualités olfactives : sucrées, épicées, piquantes, citronnées, etc.

8. Bougez votre corps

Faites quelques exercices ou étirements. Vous pouvez essayer de faire des jumping-jacks, de sauter sur place de haut en bas, de sauter à la corde à danser, de faire du jogging sur place ou d’étirer différents groupes musculaires de votre corps un par un.

Portez une attention particulière à ce que ressent votre corps à chaque mouvement et lorsque vos mains ou vos pieds touchent le sol ou se déplacent dans l’espace. Quelle est la sensation du sol contre vos pieds et vos mains? Si vous faites de la corde à danser, écoutez le son de la corde qui fouette l’air et qui touche le sol.

9. Écoutez votre environnement

Prenez quelques instants pour écouter les bruits autour de vous. Entendez-vous les oiseaux? Les aboiements de chiens? Le trafic? Si vous entendez les gens parler, que disent-ils? Reconnaissez-vous leur langue? Laissez les sons vous envahir et vous rappeler où vous êtes.

10. Ressentez chaque partie de votre corps

Vous pouvez pratiquer cette technique en étant assis ou debout. Concentrez-vous sur ce que votre corps ressent de la tête aux pieds, en remarquant chaque partie.

Pouvez-vous sentir vos cheveux sur vos épaules ou votre front? Les lunettes sur vos oreilles ou votre nez? Le poids de votre haut sur vos épaules? Vos bras sont-ils lâches ou raides sur les côtés? Pouvez-vous sentir votre rythme cardiaque? Est-il rapide ou régulier? Est-ce que votre estomac est plein ou avez-vous faim? Vos jambes sont-elles croisées ou vos pieds reposent-ils sur le sol? Votre dos est-il droit?

Courbez vos doigts et remuez vos orteils. Êtes-vous pieds nus ou en chaussures? Quelle est la sensation du sol sous vos pieds?

11. Essayez la méthode 5-4-3-2-1

À partir de 5, utilisez vos sens pour lister les choses que vous remarquez autour de vous. Par exemple, vous pouvez commencer par énumérer cinq choses que vous entendez, puis quatre choses que vous voyez, puis trois choses que vous pouvez toucher depuis l’endroit où vous êtes assise, deux choses que vous pouvez sentir et une chose que vous pouvez goûter.

Faites un effort pour remarquer les petites choses auxquelles vous ne faites peut-être pas toujours attention, comme la couleur des taches sur le tapis ou le bruit de votre ordinateur.

Techniques mentales

Ces exercices sont basés sur des distractions mentales pour vous aider à rediriger vos pensées loin des sentiments angoissants et revenir au présent.

12. Jouez à un jeu de mémoire

Regardez une photographie ou une image détaillée (comme un paysage urbain ou une autre scène prise dans un endroit achalandé) durant 5 à 10 secondes. Ensuite, retournez la photo face vers le bas et recréez la photo dans votre esprit, avec le plus de détails possibles. Ou, vous pouvez lister mentalement toutes les choses dont vous vous souvenez de l’image.

13. Pensez en catégories

Choisissez une ou deux grandes catégories, telles que « instruments de musique », « saveurs de crème glacée », « mammifères » ou « équipes de baseball ». Prenez une minute ou deux pour énumérer mentalement autant de choses de chaque catégorie que vous le pouvez.

14. Utilisez les mathématiques et les nombres

Même si vous n’êtes pas mathématicienne, les chiffres peuvent vous aider.

Essayez de:

  • Faire une table de multiplication dans votre tête.
  • Compter à rebours à partir de 100
  • Choisir un nombre et réfléchir à cinq façons de le créer (6 + 11 = 17, 20 – 3 = 17, 8 × 2 + 1 = 17, etc.)

15. Récitez quelque chose

Pensez à un poème, une chanson ou un passage de livre que vous connaissez par cœur. Récitez-le tranquillement à vous-même ou dans votre tête. Si vous prononcez les mots à haute voix, concentrez-vous sur la forme de chaque mot sur vos lèvres et dans votre bouche. Si vous dites les mots dans votre tête, visualisez chaque mot tel que vous le verriez sur une page.

16. Riez!

Inventez une blague (le genre que vous trouveriez sur un emballage de bonbons ou un bâtonnet de popsicle).

Vous pouvez également vous faire rire en regardant l’extrait d’une vidéo drôle avec votre animal préféré, un extrait d’un humoriste ou une émission de télévision que vous appréciez (Friends). Tout ce qui vous fera rire est une bonne idée.

17. Répétez un mantra

Le mantra ou la phrase pourrait être par exemple : « Je m’appelle prénom. J’ai X ans. Je vis à ville. Nous sommes date. Il est heure. Je suis assise . Il n’y a personne d’autre dans la pièce. »

Vous pouvez créer votre phrase en ajoutant des détails jusqu’à ce que vous vous sentiez calme, par exemple: « Il pleut légèrement, mais je peux toujours voir le soleil. C’est ma pause. J’ai soif, alors je vais me préparer une tasse de thé. »

18. Visualisez une tâche quotidienne que vous aimez faire ou qui ne vous dérange pas

Si vous aimez faire la lessive, par exemple, pensez à la façon dont vous rangez une brassée qui est terminée.

« Les vêtements sont chauds à la sortie de la sécheuse. Ils sont doux et un peu raides en même temps. Ils sont légers dans le panier, même s’ils débordent par-dessus. Je les étale sur le lit pour qu’ils ne se froissent pas. Je plie d’abord les serviettes, je les secoue avant de les plier en deux, puis en trois », et ainsi de suite.

19. Décrivez une tâche courante

Pensez à une activité que vous faites souvent ou que vous pouvez très bien faire, comme préparer du café ou accorder une guitare. Suivez le processus étape par étape, comme si vous donniez à quelqu’un d’autre les instructions sur la façon de la faire.

20. Imaginez-vous en train de laisser derrière vos émotions difficiles

Imaginez-vous en train de :

  • Rassembler les émotions, et les déposer dans une boîte
  • Marcher, nager, faire du vélo ou du jogging loin des émotions difficiles
  • Percevoir vos pensées comme une chanson ou une émission de télévision que vous n’aimez pas, changer de chaîne ou baisser le volume (elles sont toujours là, mais vous n’êtes pas obligée de les écouter).

21. Décrivez ce qui vous entoure

Passez quelques minutes à observer votre environnement et à noter ce que vous voyez. Utilisez les cinq sens pour fournir le plus de détails possibles.

« Ce banc est rouge, mais le banc là-bas est vert. Il fait chaud sous mon jean depuis que je suis assise au soleil. L’herbe est jaune et sèche. L’air sent la fumée. J’entends des enfants s’amuser et deux chiens aboyer. »

Techniques apaisantes

Vous pouvez utiliser ces techniques pour vous réconforter lorsque vous vivez un moment difficile. Elles peuvent vous aider à générer des émotions positives qui tassent ou estompent les pensées négatives.

22. Imaginez la voix ou le visage de quelqu’un que vous aimez

Si vous vous sentez bouleversé ou angoissé, visualisez quelqu’un de positif dans votre vie. Imaginez leur visage ou pensez au son de leur voix. Imaginez-les vous dire que le moment est difficile, mais que vous le traverserez.

23. Pratiquez la bonté de soi

Répétez-vous des phrases gentilles et compatissantes :

« Tu vis une période difficile, mais tu vas passer à travers. »

« Tu es forte et tu peux surmonter cette douleur. »

« Tu fais de gros efforts et tu fais de ton mieux. »

Dites-le, à voix haute ou dans votre tête, autant de fois que nécessaire.

24. Assoyez-vous avec votre animal

Si vous êtes à la maison et que vous avez un animal de compagnie, passez quelques instants assis avec lui. S’ils ont de la fourrure, caressez-les en vous concentrant sur la sensation. Concentrez-vous sur leurs caractéristiques uniques.

Si vous avez un petit animal, prenez-le et concentrez-vous sur sa sensation sur votre peau.

Pas à la maison? Pensez aux choses préférées de votre animal ou à la façon dont il vous réconforterait s’il était là.

25. Faites une liste de vos favoris

Énumérez trois choses que vous aimez dans plusieurs catégories différentes, telles que les aliments, les arbres, les chansons, les films, les livres, les lieux, etc.

26. Visualisez votre endroit préféré

Pensez à votre endroit préféré, que ce soit la maison d’un être cher ou un pays étranger. Utilisez tous vos sens pour créer une image mentale. Pensez aux couleurs que vous voyez, aux sons que vous entendez et aux sensations que vous ressentez sur votre peau.

Souvenez-vous de la dernière fois où vous y étiez. Avec qui étiez-vous, s’il y avait quelqu’un? Qu’est-ce que vous faisiez là? Comment vous sentiez-vous?

27. Planifiez une activité

L’activité peut être fait seule ou avec un ami. Pensez à ce que vous ferez et à quel moment. Vous irez peut-être souper, vous promener sur la plage, voir un film que vous aviez hâte de voir ou visiter un musée.

Concentrez-vous sur les détails, comme ce que vous porterez, quand vous partirez et comment vous arriverez au rendez-vous.

28. Touchez quelque chose de réconfortant

Vous pouvez toucher votre couverture préférée, un vêtement que vous aimez, une pierre lisse, un tapis doux ou tout ce qui est agréable au toucher. Portez votre attention sur ce que vous ressentez sous vos doigts ou dans votre main.

Si vous avez un pull, une écharpe ou une paire de pantoufles, portez-les et passez un moment à réfléchir à la sensation du tissu sur votre peau.

29. Énumérez les choses positives

Écrivez ou énumérez mentalement quatre ou cinq choses dans votre vie qui vous apportent de la joie, en les visualisant brièvement.

30. Écoutez de la musique

Faites jouez votre chanson préférée, et faites comme si vous l’écoutiez pour la première fois. Concentrez-vous sur la mélodie et les paroles (s’il y en a). La chanson vous donne-t-elle des frissons ou crée-t-elle d’autres sensations physiques? Portez une attention particulière aux parties de la chanson qui vous font le plus vibrer.

Conseils supplémentaires

Se « grounder » n’est pas toujours facile. Les techniques peuvent prendre un certain temps avant de fonctionner pour vous. N’abandonnez pas.

Voici quelques conseils supplémentaires pour vous aider à tirer le meilleur parti de ces techniques:

  • Pratiquez-vous. Il est plus facile de commencer à pratiquer les techniques lorsque vous ne ressentez pas de détresse. Si vous maîtrisez un exercice, il sera moins difficile de l’utiliser lorsque vous en aurez besoin.
  • Commencez au début d’un moment difficile. Essayez de faire un exercice dès que vous commencez à vous sentir mal. N’attendez pas que la détresse atteigne un niveau plus difficile à gérer. Si la technique ne fonctionne pas au début, continuez un peu avant d’en essayer une autre.
  • Soyez à l’écoute de votre état d’esprit. Avant et après un exercice, évaluez votre niveau de détresse entre 1 et 10. Quel est votre niveau de détresse lorsque vous commencez? Dans quelle mesure a-t-il diminué après l’exercice? Vous aurez une meilleure idée de la technique qui fonctionne le plus pour vous.
  • Gardez les yeux ouverts. Évitez de fermer les yeux, car il est souvent plus facile de rester connecté au présent si vous regardez votre environnement actuel.

À noter que ces conseils et ces techniques ne remplacent pas l’aide d’un professionnel de la santé. Il est important d’obtenir de l’aide pour pouvoir résoudre ce qui cause votre détresse.

Que faites-vous pour surmonter des moments plus difficiles? Quelles techniques pensez-vous essayer?

7 façons de vous célébrer pour être moins stressée et plus heureuse

Bien que célébrer les autres soit toujours un bon moyen de ramener cet accomplissement euphorique dans votre vie, vous devriez également essayer de célébrer la personne qui le mérite le plus: vous.

Il est important que nous trouvions chacun le temps de célébrer qui nous sommes, de nous honorer pour nos efforts et nos réussites, et de féliciter notre résilience même dans les moments les plus difficiles.

Essayez de célébrer les petites choses – et les façons de vous célébrer. Cela vous rendra non seulement plus reconnaissante, mais apportera plus de positivité dans votre vie.

Voici les façons dont je me célèbre afin de vous inspirer à célébrer de la façon qui vous interpelle le plus.

  1. Donnez-vous un temps d’arrêt.

C’est ainsi que vous rechargez votre énergie après une longue journée de travail. Accordez-vous quelques heures pour regarder ce que vous voulez à la télé, faire une sieste ou simplement passer du temps avec vos amis.

En appréciant les petites choses de la vie quotidienne, il sera plus facile d’apprécier vraiment ce que vous avez.

  1. Faites-vous quelques soins de beauté.

C’est un excellent moyen de vraiment vous faire plaisir pendant un minimum de temps. Chaque semaine, je me fais un masque pour le visage et les cheveux. Pas besoin d’un traitement de spa extravagant! Vous vous sentirez comme un million de dollars après avoir fait un soin de beauté hebdomadaire.

  1. Achetez votre friandise préférée !

Dans mon cas, c’est la crème glacée. Ou de la pizza. Beaucoup de pizza.

  1. Dites « merci » quand les autres vous font un compliment !

Célébrez-vous lorsque d’autres personnes choisissent de vous célébrer. Si quelqu’un vous félicite ou vous fait un compliment, ne soyez pas timide ou en désaccord avec ce qu’ils disent.

Vous méritez ce compliment, et en vous remerciant au lieu de dévier le commentaire, vous vous permettez de le recevoir.

Chaque fois que je me permets de dire merci, je me sens mieux. Il n’y a rien de mal à vous célébrer, surtout en ce qui concerne vos réalisations.

  1. Mettez-vous belle sans raison !

Que vous alliez à votre cinq à sept ou que vous fassiez quelques courses, habillez-vous pour vous sentir belle et confiante !

Cela améliorera votre humeur et vous fera vous sentir mieux dans votre peau.

De plus, vous ne savez jamais qui vous rencontrerez, parce que l’univers sait toujours quand vous êtes en sueur sans maquillage lorsque vous faites des courses et que vous tombez sur quelqu’un.

Habillez-vous pour vous sentir bien, cependant. Oubliez tout le monde et portez exactement ce que vous voulez.

  1. Faites quelque chose qui vous rend heureuse !

Si vous aimez vous entraîner, allez vous entraîner. Si vous aimez cuisiner, faites cette recette que vous aimez tant. Tout le monde a des passe-temps pour une raison, et la meilleure façon de vous célébrer est de faire des choses que vous et vous seul aimez faire.

Vous célébrer est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire. C’est un excellent moyen de booster votre humeur et de vous ressourcer après une longue journée. Alors n’hésitez pas, appliquez ce masque et dégustez ce cornet de crème glacée. Vous le méritez!

Écoutez l’épisode de cet article sur Mlle Belle Trentaine Le podcast.

5 techniques pour apaiser votre système nerveux

Comment faire face aux émotions et au stress pendant que la vie est intense? J’ai décidé de partager avec vous mes techniques préférées qui aident à calmer mon système nerveux.

Être bien avec vous-même veut dire de calmer votre système nerveux et de vous apaiser lorsque les choses ne se déroulent pas comme prévues ou semblent hors de votre contrôle. On ne m’a jamais appris à m’apaiser lorsque j’étais bouleversée. Personne ne me serrait dans ses bras en me disant que tout allait bien se passer. Peut-être que vos parents vous ont aussi transmis leur propre anxiété. Si vous êtes sensibles, il est possible que vous ayez absorbé cette émotion et l’avez transportée sans le savoir jusqu’à l’âge adulte.

La bonne nouvelle : lorsque nous sommes centrés, nous pouvons faire face à n’importe quelle situation avec grâce, calme et sérénité.

Apprenez et pratiquez l’une de mes techniques auto-apaisantes préférées lorsque vous sentez votre tension artérielle augmenter d’un cran.

  1. La respiration consciente

Savez-vous comment bien respirer? La respiration consciente est une excellente première étape pour maîtriser le stress. Même quelques minutes par jour, pendant 2 semaines, peuvent avoir des effets étonnants. Apprendre à respirer de la bonne façon peut vous aider à vous détendre et à ralentir votre rythme cardiaque. La plupart des gens aspirent de l’air en utilisant les muscles intercostaux de leur poitrine. La bonne façon de respirer est avec votre diaphragme, également connu sous le nom de « respiration abdominale ».

Mes deux techniques de respiration préférées sont:

  1. Le souffle d’une minute

• Respirez par le diaphragme pendant 20 secondes.
• Maintenez la position pendant 20 secondes.
• Expirez pendant 20 secondes.

  1. Respiration 4-4-6-2

• Inspirez par le fond de la gorge et le diaphragme pendant 4 secondes.
• Maintenez la position pendant 4 secondes.
• Expirez lentement par le fond de la gorge pendant 6 secondes.
• Retenez le souffle pendant 2 secondes ou plus.

  1. Technique de libération émotionnelle (EFT)

L’EFT (pour Emotional Freedom Techniques) est une discipline appartenant au domaine de la psychologie énergétique. Très facile à apprendre et puissante, elle peut réduire le stress ou toute autre émotion négative liée aux pensées, aux expériences, etc.

Selon la médecine traditionnelle chinoise, il suffit d’appliquer de légères pressions du bout des doigts sur neuf points spécifiques de votre corps, tout en gardant votre esprit sur l’émotion négative. La pression stimule les méridiens du corps et augmente le flux d’énergie pour guérir les blocs d’énergie (ou la réaction au stress) au fur et à mesure qu’ils surviennent. Le corps apprend à répondre avec calme, plutôt qu’avec stress, lorsqu’il est confronté à une expérience négative.

Cette technique peut être utilisée lorsque vous vous sentez en détresse pour changer votre état d’esprit en un tournemain. J’aime bien me laisser guider par la méditation de 10 minutes de Purely Lucy: 10 Minute Tapping Meditation to Release Fear and Uncertainty. Une fois terminée, je médite pour me recentrer.

  1. La visualisation symbolique

Visualiser permet de réduire le stress. Notre cerveau ne fait pas la différence entre une action réalisée et une action imaginée, suggérée.

Installez-vous confortablement, assise sur une chaise ou allongée sur votre lit.

Fermez les yeux et respirez profondément. Laissez passer les idées et les pensées comme de légers nuages dans le ciel.

Imaginez une lumière blanche divine traversant le dessus de votre tête et les énergies négatives évacuer par le dessous de vos pieds.

Ressentez la chaleur de cette belle lumière qui purifie votre esprit. Sentez les sentiments de vitalité, de santé, de calme, de douceur et de sécurité dans votre corps. Respirez en observant la paix profonde qui s’installe en vous. Terminez par une respiration consciente.

« Tout ce que notre esprit peut concevoir, notre esprit peut le réaliser ». – Napoleon Hill

  1. La main sur le cœur

Placez la main sur votre cœur. Tout comme les mères consolent leurs bébés en leur tapotant la poitrine, vous pouvez mettre votre main sur votre cœur pour vous calmer. Le cœur est au milieu de la poitrine, le centre de l’amour inconditionnel. Lorsque vous le touchez, l’amour est activé et envoie de magnifiques neuropeptides opioïdes endogènes, c’est-à-dire des endorphines, dans tout votre corps. Les endorphines ont une capacité analgésique et procurent une sensation de bien-être voire d’euphorie.

  1. Le discours intérieur positif

Entretenez un dialogue intérieur positif. Dites-vous :

« Cette situation est temporaire. Je vais trouver la meilleure façon de la gérer. Tout va bien aller. »

Vous activez la confiance, l’espoir, le calme et la paix. Ne laissez pas la voix négative de votre ego, basée sur la peur, être plus forte que votre voix positive. Nourrir son esprit de mots positifs permet de développer une source de bien-être dans votre univers intérieur.

« Ce que vous pensez, vous devenez. Ce que vous ressentez, vous attirez. Ce que vous imaginez, vous créez.» – Bouddha

Que faites-vous pour vous calmer lorsque vous sentez du stress ou de l’anxiété? Parmi ces techniques, laquelle comptez-vous essayer?