Comment reprendre confiance en soi

Personne ne jouit d’une confiance en soi constante. Découvrez comment vous pouvez apprendre à développer votre confiance ou la regagner.

Pour certaines d’entre nous, la confiance en soi semble venir naturellement, comme si elle était imprégnée dans notre ADN. Alors que pour d’autres, elle est plus difficile. Nous regardons la télévision ou les médias sociaux, et sommes bombardés d’exemples de femmes ayant une grande confiance en elles.

Alors, comment créent-elles la confiance nécessaire pour repousser les limites de leurs capacités? Comment continuent-elles d’essayer, même au risque de l’échec? Pourquoi ne pas s’inspirer du coach de vie Tony Robbins?

Le Californien Anthony J. Mahavorick, de son vrai nom, est passé maître dans l’art de la confiance en soi. Il offre d’ailleurs une formation gratuitement sur le sujet : Ultimate Edge.

Plus vous pratiquerez les stratégies suivantes de Tony Robbins, plus vous apprendrez à avoir confiance en vous, dans n’importe quelle situation. Votre confiance deviendra naturelle, voire inébranlable.

  1. Adoptez un langage corporel positif

Le niveau de confiance se mesure dans les mots utilisés, la manière de communiquer, et surtout dans le non verbal. Le langage non verbal représente 55% de la communication.

On peut décoder le niveau de confiance d’une personne seulement en observant son langage corporel. Même si vous ne vous sentez pas confiante, vous pouvez le paraître en ajustant votre posture.

Gesticuler rapidement, piétiner, baisser la tête, replacer les vêtements ou les cheveux, faire aller les mains sur une table ou les accoudoirs d’une chaise, peuvent illustrer de la nervosité et un manque de confiance en vous.

Selon les recherches, lorsque vous projetez la confiance à travers vos actions, le niveau de confiance auquel vous les « ressentez », vous donnera l’impression que votre confiance est réelle. Pour mettre ce principe en action, croyez que vous êtes capable d’atteindre votre objectif. Ressentez ensuite le sentiment de confiance que vous projetez. Vous asseoir bien droite, garder la tête haute, maintenir une posture détendue et d’ouverture font tous partie d’un langage corporel positif et confiant.

2. Accueillez un état d’esprit de croissance

Découvrir la confiance en soi nécessite des actions et des pensées constantes. Lorsque vous surmontez les doutes en vous, il est essentiel d’avoir un état d’esprit de croissance. En d’autres termes, vous devez croire que vos capacités et qualités de base peuvent évoluer et être cultivées à l’aide de dévouement. Ce point de vue crée l’amour de l’apprentissage ainsi que la résilience, deux qualités essentielles aux grands accomplissements. En accueillant un état d’esprit en évolution, vous faites le choix de grandir plutôt que de rester avec un état d’esprit fixe et craindre les revers. Lorsque vous voyez vos défis comme des opportunités, vous êtes en mesure de les aborder avec assurance. Vous commencez à voir les revers comme des progrès.

À l’approche d’un défi, votre égo peut dire :

Et si tu échoues? Tu seras un échec.

Es-tu sûre d’en être capable? Tu ne possèdes peut-être pas le talent nécessaire.

Si tu n’essaies pas, tu peux te protéger et conserver ta dignité.

Les gens riront de toi, du fait que tu aies cru avoir le talent nécessaire.

Un état d’esprit de croissance répond :

La plupart des gens qui ont réussi ont connu des échecs dans leur parcours.

Je ne suis pas sûre d’en être capable maintenant, mais je pense que je peux apprendre en y mettant du temps et des efforts.

Si je n’essaie pas, j’échoue automatiquement. Où se trouve la dignité dans ce cas?

Lorsqu’un obstacle se présente, la voix peut dire :

Tu aurais réussi en un claquement de doigts si tu avais réellement eu du talent.

Il n’est pas trop tard pour te retirer, faire des excuses et tenter de retrouver ta dignité.

Tu vois, je t’avais dit que c’était risqué. Maintenant, tu as montré au monde entier à quel point tu es limitée.

Un état d’esprit de croissance répond :

C’est complètement faux. Le basketball n’était pas facile pour Michael Jordan et les sciences ne l’étaient pas pour Thomas Edison. Ils avaient une passion et y ont consacré des tonnes d’efforts.

Exposée à la critique, votre égo peut dire :

Ce n’est pas ma faute. C’est la faute de quelque chose ou de quelqu’un d’autre.

Un état d’esprit de croissance répond :

Si je n’en assume pas la responsabilité, je ne peux pas corriger la situation. Laisse-moi écouter, même si c’est douloureux, et apprendre ce que je peux.

Vous pourriez ressentir de la colère envers la personne qui vous donne des commentaires :

Qui croit-elle être? Je vais la remettre à sa place.

L’autre personne peut vous donner des commentaires précis et constructifs, mais vous pouvez les entendre dire :

Tu me déçois vraiment. Je croyais que tu en étais capable, mais maintenant je vois ce que ce n’est pas le cas.

3. Pratiquez la pensée positive

Se sentir confiante commence de l’intérieur par la pensée positive. Lorsque vous développez votre confiance en vous, apprenez à recadrer votre état d’esprit pour penser de manière plus positive. Ceci a pour effet de vous sentir plus sûre de vous. Il ne s’agit pas de porter des lunettes roses mais plutôt d’avoir une idée réaliste de vos capacités. Lorsque vous prenez l’habitude d’un discours intérieur positif, vous êtes capables de voir les revers comme des tremplins vers le succès.

4. Laissez tomber votre besoin de contrôle

Lorsque vous concentrez votre attention sur le maintien d’un sentiment de contrôle, vous réduisez en fait votre confiance. Rien dans la vie n’est vraiment sous notre contrôle. En lâchant prise, vous êtes en mesure d’accepter les circonstances telles qu’elles le sont. Il s’agit d’un élément puissant pour apprendre à renforcer votre confiance. Apprenez à reconnaître votre besoin de contrôle et ce, sans jugement. Faites de petits pas pour lâcher prise afin de trouver un véritable sentiment de satisfaction et de confiance envers la vie.

5. Acceptez-vous telle que vous êtes

Lorsque vous apprenez à développer votre confiance en vous, il est tentant de vous concentrer sur cette version idéale de vous-même : la personne que vous aimeriez être, un super-héros qui ne ressent jamais de peur, de doute ou de honte. Même si gérer ses émotions difficiles fait certainement partie d’une manière pour renforcer votre confiance, taire ou rejeter vos sentiments n’aide pas. Ils ont le droit d’exister et d’avoir leur espace pour être ressenti.

Acceptez-vous comme vous êtes, c’est-à-dire dans n’importe quel état émotionnel. Lorsque vous vous acceptez inconditionnellement, vous êtes capable de regarder vos sentiments de manière objective et d’apprécier ce qu’ils peuvent vous apprendre sur vous-même.

6. Traitez les autres avec respect et compassion

La façon dont vous traitez les autres est aussi importante que la façon dont vous vous traitez. Lorsque vous pratiquez des « compétences générales » comme le respect, la compassion, l’empathie et l’écoute, vous établissez des relations avec les autres. Lorsque vous vous sentez bien dans vos relations, vous maîtrisez comment gagner en confiance avec chaque interaction que vous avez.

7. Appréciez vos valeurs et vivez en les respectant

Lorsque vous doutez de vous, vous commencez à douter de la personne que vous êtes ; vous doutez des valeurs qui vous inspirent et guident vos décisions. Pour vraiment apprendre à renforcer votre confiance, soyez fière de vos valeurs dès aujourd’hui. Elles font de vous la personne unique que vous êtes. Et lorsque vous faites des choix guidés par vos valeurs, le doute n’a plus de place pour exister. Vous vivez selon vos propres normes, et c’est la définition d’une vie extraordinaire remplie de passions et d’intentions.

8. Essayez quelque chose de nouveau

Commencez à expérimenter votre vie d’une nouvelle façon en essayant quelque chose de nouveau. Par exemple, sortez souper seule, suivez un cours dans un domaine que vous ne connaissez pas, apprenez à réparer un grille-pain, etc. Tester ses capacités lors de nouvelles activités est une merveilleuse façon d’apprendre que vous pouvez compter sur vous-même.

9. Trouvez un mentor

Connaissez-vous une personne confiance dans votre entourage qui prend constamment de nouveaux risques? Observez comment ils font. Rassemblez votre courage pour leur demander de vous rencontrer pour boire un café. Découvrez comment ils arrivent à développer leur confiance et demandez-leur des conseils. Les personnes confiantes sont toujours heureuses d’aider les autres. Ils se souviennent du courage et des efforts qu’il leur a fallu pour arriver là où ils sont aujourd’hui.

Vous savez désormais comment développer votre confiance. Commencez aujourd’hui en faisant un petit pas à la fois dans la bonne direction.

Que faites-vous pour améliorer votre confiance en vous? À quel moment de votre vie vous êtes-vous sentie la plus confiante?

Écoutez l’épisode de cet article sur Mlle Belle Trentaine Le podcast. Bonne écoute !

Comment vous sentir bien nue

Découvrez 8 façons de vous sentir incroyablement belle dans votre peau au naturel, peu importe votre taille ou votre génétique.

Si le simple fait de penser à être nue physiquement augmente votre rythme cardiaque ou fait transpirer les paumes de vos mains, vous n’êtes pas seule. L’image corporelle négative est un problème courant auprès de nombreuses personnes partout dans le monde.

Dans Sex and the City, Carrie dit à Charlotte :

Pensez-vous que vous ne serez pas en mesure de vous sentir à l’aise, avec ou sans vêtements, tant que vous n’aurez pas atteint un type de corps « parfait » ou votre poids « idéal »? C’est faux. L’amour et l’acceptation de votre corps nu dépendent plus de votre état d’esprit qu’à l’apparence de votre corps.

Afin de vous sentir mieux nue et de vous connecter à votre corps, une meilleure attitude aura un plus grand impact que de changer ce que vous voyez dans le miroir. Heureusement, vous pouvez commencer ce travail de guérison aujourd’hui grâce à ces 8 conseils.

  1. Dormez nue.

Les bienfaits de dormir nu sur la santé sont bien documentés. Des recherches publiées dans le Journal of Happiness Studies ont démontré que passer plus de temps nu augmente spécifiquement le taux de satisfaction dans la vie, l’estime de soi et l’image corporelle. Dormir nue diminue l’insatisfaction face à l’image corporelle, ce qui à son tour augmente la satisfaction globale de notre vie. Faites de votre lit un coin douillet et chaud pour rêver. Par ici les couvertures et les jetés du IKEA : https://www.ikea.com/ca/fr/cat/couvertures-et-plaids-20528/

2. Regardez-vous dans le miroir.

La technique du miroir (v.f. Mirror Work) est une méthode développée par l’auteure en développement personnel Louise Hay qui sert à accéder à son moi intérieur. L’objectif premier de cette méthode est de développer l’amour de soi et le self-care, et améliorer ses relations avec les autres. En vous regardant simplement dans le miroir pendant un certain temps chaque jour et en vous parlant doucement, vous pouvez favoriser une connexion plus compatissante et indulgente avec vous-même.

Comment vous y prendre? Assoyez-vous ou tenez-vous debout, sans vêtement, devant le miroir pendant cinq minutes. Regardez-vous et gardez un contact visuel. C’est tout ce que vous avez à faire. Devant votre reflet, laissez vos sentiments circuler sans jugement aussi librement que possible. Notez ce que vous ressentez. Si vous êtes comme la plupart des gens, vous vous sentirez peut-être mal à l’aise, émotive, critique ou dégoûtée. Rassurez-vous : c’est normal.

Dans son livre La technique du miroir: 21 jours pour transformer votre vie, Louise Hay explique:

« Le miroir vous renvoie les sentiments que vous ressentez à propos de vous-même. Vous devenez immédiatement consciente de l’endroit où vous résistez et de l’endroit où vous êtes plus ouverte. Il vous montre clairement les pensées à changer si vous voulez créer une vie pleinement épanouissante. »

En d’autres termes, devant le miroir, il n’y a pas de cachette. Vous obtenez un aperçu intime, parfois douloureux, de la relation que vous entretenez avec vous-même.

Examinez ensuite ce que vous avez noté, le positif et le négatif. Les sentiments « négatifs » sont souvent rejetés ou ignorés, ce qui peut les rendre encore plus forts. Essayez de comprendre l’origine de ces sentiments et de les défiez.

  • Sont-ils valides?
  • Proviennent-ils d’une expérience difficile du passé telle que l’intimidation ou une relation abusive?
  • Reflètent-ils vos émotions actuelles ou vous souvenez-vous de la douleur ressentie lorsque quelqu’un a critiqué votre apparence par le passé?

Reconnaître vos sentiments et leur origine peut être le début d’une guérison durable.

3. Portez attention aux compliments que vous recevez et acceptez-les.

Ce que vous considérez attirant est personnel. Ce n’est pas nécessairement ce que les autres trouvent beau. Chaque personne a une définition différente de ce qu’il considère comme désirable. Si quelqu’un vous dit que vous êtes belle, il vous dit probablement la vérité. Apprenez à accepter les compliments que vous recevez plutôt que de les rejeter.

4. Donnez-vous de l’amour.

Vous pouvez commencer à vous sentir mieux nue en envoyant à vous-même et à votre corps de l’amour. N’attendez pas d’atteindre un certain nombre sur la balance. Vous critiquer et haïr votre apparence ne fait que renforcer l’insécurité et la négativité.

5. Remerciez votre corps.

Tout ce à quoi nous pensons, c’est à quel point notre corps est imparfait. Pourtant, il vit peut-être ses années les plus saines de notre vie. Le corps fait pour nous chaque jour des miracles et nous ne le traitons pas toujours avec la gentillesse et l’amour qu’il mérite. Apprenez donc à ressentir de la gratitude pour votre corps.

  • Les fesses qui en prennent un coup après avoir passé trop d’heures assises à l’ordinateur portable afin que vous puissiez gagner votre vie.
  • Ces seins – trop gros, trop petits, pas parfaits – pourront peut-être un jour nourrir un autre humain. En attendant, ils ont contribué à attirer pas mal de garçons to the yard, non?

La prochaine fois que vous vous regardez nue dans le miroir, dites à votre corps ce pour quoi vous êtes reconnaissante.

6. Appliquez un autobronzant sur votre corps.

Si vous vous sentez mentalement merdique et avez besoin d’une solution rapide, l’autobronzant est une bonne arme à avoir dans sa trousse de beauté. Un bronzage en aérosol peut masquer les coins ondulés que vous aimez moins et renforcer votre confiance en un clin d’œil. Et si je suis honnête à 100%, un ou deux verres de vin peuvent aussi fonctionner.

7. Promenez-vous nue dans votre appartement.

Lorsque nous sommes nues, notre peau n’est pas coincée dans un tissu trop petit ou serré. Nous pouvons toucher notre peau et nous souvenir que nous sommes belles, humaines et vivantes. Être nue nous libère de toute la culpabilité ou la honte que nous portons en lien avec notre corps. Nous nous sentons puissante et libre. Allez-y, essayez!

8. Portez de la lingerie chaque jour.

Ce que vous portez possède une influence sur votre confiance et votre estime de soi. C’est un fait scientifique! Alors porter de la belle lingerie vous donnera instantanément un regain de confiance. S’en faire cadeau est une lettre d’amour écrite à vous-même!

Je vous laisse. Je vais me balader nue dans mon appartement!

Comment faire confiance à votre intuition féminine

Quel est votre niveau de confiance envers votre intuition? Savez-vous suivre ses conseils? Voici comment cultiver son intuition féminine et avoir à vos côtés en tout temps votre meilleur allié.

Avez-vous déjà pris une décision basée seulement sur votre jugement et qui allait à l’encontre de votre intuition? Que ce soit le bon choix ou non, l’incertitude peut être suffisante pour entraver le développement d’un scénario positif. Apprendre à suivre son intuition avec son bon jugement et la cultiver peut vous donner le meilleur allié qui soit au quotidien.

Définir l’intuition

Qu’est-ce que l’intuition? L’intuition est une forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement. Nous avons tous entendu les adages populaires : « l’intuition féminine », « l’instinct maternel », « sa petite voix intérieure », « boussole intérieure », « sixième sens ». Bref, un genre de radar infaillible! L’intuition existerait chez tous les humains, même si les femmes sont souvent considérées comme plus sensibles et empathiques que les hommes, deux qualités essentielles pour cultiver ce radar.

Gabby Bernstein décrit l’intuition comme « un sensationnel guide intérieur avec lequel plusieurs d’entre nous ont perdu la connexion ». Pour faire confiance à notre intuition, nous devons libérer toute incrédulité et être plus consciente de notre voix intérieure.

Même si nous n’en sommes pas conscientes, l’intelligence intuitive est toujours présente. Ce n’est pas la voix de l’ego dans notre tête, et ce n’est pas le diable sur notre épaule. « Notre intuition est une voix intérieure aimable et aimante qui nous guide vers des actions positives et des scénarios pacifiques ». Parfois, cette intuition se traduit par un puissant sentiment d’inspiration, voire une sensation de picotement. L’inspiration peut faire apparaître une direction intuitive et se révéler comme un fort sentiment de connaissance. Ce sentiment peut se manifester par rapport à des personnes, des circonstances et des prises de décisions. Pourtant, nous ne sommes pas toujours à l’écoute de ce que notre voix intérieure essaie de nous dire.

La peur, obstacle majeur à l’intuition

Un obstacle majeur à l’intuition est la peur. Chaque fois que nous ressentons de la peur ou de la nervosité, nous ne nous faisons pas confiance et nous interrompons la communication avec notre guide intérieur. La peur nous amène à réfléchir et à imaginer les pires scénarios d’avenir. Ce blocage auto-fabriqué nous déconnecte complètement de notre guide intérieur.

Deux minutes d’immobilité

Gabby Bernstein recommande de nous accorder deux minutes d’immobilité et de paix chaque matin. « Assoyez-vous confortablement en silence et portez votre attention sur votre respiration. Inspirez par le nez et expirez par la bouche. Lorsque deux minutes sont écoulées, notez dans un cahier tout ce que votre intuition vous dit. Faites confiance à votre première intuition. Pendant une semaine, écrivez tout ce que votre sixième sens vous aura communiqué après vos deux minutes de calme. À la fin de la semaine, relisez votre cahier. Il est probable que vous lirez des conseils qui n’auraient pas pu se faire savoir sans ce moment d’immobilité.

L’idée est d’appliquer cet exercice dans votre vie de tous les jours. Plus vous pratiquerez l’art d’écouter votre intuition, plus vous aurez confiance en ses conseils aimants. Et si la peur est toujours là, essayez de le faire petit à petit. Par exemple, lorsque vous rentrez à la maison après le travail, s’il vous vient l’idée de prendre un itinéraire différent, essayez-le. Peut-être que vous éviterez du trafic ou une rue barrée. Peut-être que votre intuition vous dit d’aller prendre un verre avec ce garçon, même si le canapé vous fait les yeux doux. Peut-être que votre intuition vous prévient de l’énergie négative d’un collègue. Commencez doucement, écoutez et laissez-vous guider.

L’importance de faire confiance à son intuition

L’été dernier, entre Lisbonne et Lagos en train, j’ai écouté un épisode du podcast Oprah’s SuperSoul Conversations où la coach de vie Iyanla Vanzant a discuté avec Oprah de la confiance (sujet de son livre intitulé Trust). J’ai vécu un « aha moment ». Iyanla a expliqué à l’animatrice que la confiance en soi est plus importante que la confiance aux autres.

« Ayez confiance que vous vous apprêtez à faire les bons choix. Ayez confiance que vous pouvez entendre cette voix intérieure et la suivre. Faites-vous confiance. »

Visionnez l’extrait dont il est question ci-dessous:

Lors de prises de décision, écoutez-vous votre intuition? Préférez-vous écouter votre raison?