C’est la saison des ruptures amoureuses selon Facebook

Deux semaines avant les vacances de Noël, c’est-à-dire en ce moment, nous entrons dans le deuxième pic majeur des ruptures amoureuses de l’année, selon les données de Facebook.

Le premier pic, surnommé le “ménage du printemps”, se produit en mars, mais le deuxième plus grand se produit environ deux semaines avant les vacances de Noël.

Mais pourquoi donc? Pour plusieurs raisons. Peut-être que ces ruptures se produisent pour éviter les réunions de famille. Peut-être que les vacances sont considérées comme un « bon » moment, car les deux personnes sont en congé, à la maison et bien entourées. Ou peut-être est-ce le moment de commencer un nouveau départ avec le Nouvel An qui approche à grands pas.

Quoi qu’il en soit, si ces données sont une indication de ce qui se passera cette année, nous verrons probablement plus de ruptures dans les prochaines semaines qu’à l’habitude.

Donc, si vous faites partie de ce groupe, sachez que vous n’êtes pas seule. Vous êtes en bonne compagnie et vous allez passer à travers des prochains mois.

La première chose est de reconnaître que la période des Fêtes sera différente si vous avez l’habitude de la passer avec un partenaire. Vous pensez peut-être : Qui me sauvera de la conversation malaisante avec Gilles? Qui vais-je embrasser à minuit la veille du Nouvel An ?

Il est normal de vous poser ces questions et de ne pas connaître les réponses. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser cette période célibataire.

1. Concentrez-vous sur la famille et les amis

Aucune famille n’est parfaite, mais elle est toujours là pour vous, quel que soit le statut de votre relation. Prenez donc le temps de leur donner de l’amour et de l’attention, surtout aux membres de votre famille qui sont aussi célibataires.

Assoyez-vous près de vos grands-parents et posez-leur des questions sur leur vie. Parcourez de vieux albums photos avec vos cousins et revivez des souvenirs drôles. Apprenez à faire la recette de pain de votre oncle qui a changé sa vie!

Votre attention est le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un en cette période de l’année. Heureusement, votre nouveau statut vous permet de donner plus d’attention à votre famille et vos amis. Profitez-en, car vous ne savez pas combien de temps votre célibat durera!

2. Concentrez-vous sur ceux qui en ont besoin

Beaucoup de gens autour de vous auront aussi de la difficulté à passer à travers les Fêtes, et pas en raison d’une rupture. Des organismes qui viennent en aide aux personnes dans le besoin apprécient toujours de l’aide supplémentaire pendant la période des Fêtes.

3. Planifiez vos vacances en solo

Si vous visitez habituellement votre famille ou partez en voyage avec votre moitié pour les vacances, vous trouverez peut-être vos plans un peu plus intimidants cette année. Au lieu de vous concentrer sur toutes les personnes qui sont couplées autour de vous à l’aéroport, occupez-vous.

Créez des listes de lecture de musique pour les longs trajets. Écoutez un podcast. Préparez des cartes de Noël. Lisez ce livre que vous avez sur votre table de chevet depuis un an, ou, encore plus réconfortant, téléchargez le livre audio et écoutez-le. Si vous vous sentez seule alors que vous vous dirigez d’un point A à un point B, appelez quelques amis et souhaitez-leur de passer de belles vacances.

Plus important encore: assurez-vous de planifier de manière proactive les jours importants, surtout si vous restez à la maison. Même s’il s’agit simplement de commander des plats à emporter avec quelques amis, il est important de ne pas vous isoler, même si vous avez envie de rester au lit jusqu’en 2022.

N’oubliez pas que vous avez l’occasion unique de passer de votre ex à des personnes que vous n’avez peut-être pas priorisées lorsque vous étiez en couple (votre famille, vos amis et vous-même). Profitez-en!

Célibataire à Noël : 5 façons festives de célébrer

La période des Fêtes ne fera pas exception à l’année que nous venons de vivre : elle sera hors du commun. Alors que nous devons éviter les grands rassemblements et les voyages, plusieurs d’entre nous passeront les vacances seules. Allô (j’ai la main levée !).

Même si les circonstances peuvent être difficiles à accepter au début, il existe encore de nombreuses façons joyeuses et festives de célébrer en solo (sachez aussi que vous pouvez m’écrire sur mon courriel ou les médias sociaux (Facebook, Instagram) si vous vous sentez seule, nous pourrons échanger !).

  1. Préparez des recettes de famille

Souvent, les gens supposent que passer les Fêtes seules signifie de renoncer au festin habituel. Mais ça n’a pas besoin d’être le cas !  Certes, les portions seront plus petites, mais ça n’écarte pas la possibilité de préparer la délicieuse tourtière de votre tante ou de confectionner les traditionnels biscuits de Noël d’après la recette de votre grand-mère.

Si vous préférez éviter de cuisiner, choisissez votre plat d’accompagnement préféré et commandez le reste du repas dans un restaurant local, ou mangez-le seul. Oui, la purée de pommes de terre et la bûche de Noël peuvent être considérées comme des repas complets pendant les Fêtes.

2. Créez et envoyez des paquets cadeaux

Si vous vous sentez seule à la saison des Fêtes, pensez à créer des paquets cadeaux remplis de petites surprises pour envoyer à vos amis, votre famille, vos voisins ou les sans-abris à proximité. Des desserts au chocolat faits maison, une carte de vœux, des chandelles festives, une tuque ou un foulard en tricot ne sont que quelques exemples. Pourquoi ne pas les tricoter vous-même ? La nature rythmique et répétitive du tricot est apaisante et réconfortante.

Non seulement la préparation de ces cadeaux vous donnera quelque chose sur lequel concentrer votre énergie, mais selon des études scientifiques, poser un geste généreux améliore l’humeur et aide à vivre plus longtemps. Fabuleux, non ?

De mon côté, j’ai planifié un après-midi avec une amie pour écrire des cartes de vœux aux personnes qui comptent dans ma vie. Faire une activité festive nous mettra assurément dans l’esprit des Fêtes.

3. Planifiez un appel vidéo sous le thème de la gratitude

Pratiquer la gratitude est un rituel courant pour de nombreuses familles pendant les Fêtes. Plutôt que de manquer cette belle tradition, organisez un appel vidéo avec votre famille (ou même, vos copines). Restez simple et demandez à chacun de partager avec les autres quelque chose ou quelqu’un pour qui ils sont reconnaissants. Vous pouvez même proposer de faire une méditation de gratitude avec vos proches.

Quelle que soit la méthode, passer du temps (même virtuellement) avec des êtres chers et raconter tout ce dont vous êtes reconnaissante peut être une bonne chose.

4. Faites livrer de la nourriture à vos voisins

Vous aimez cuisiner des tartes pendant les Fêtes, mais vous n’avez personne à qui les donner? Les Fêtes sont l’occasion idéale de répandre la joie. Placez vos tartes dans de jolies boîtes à pâtisserie, ajoutez une boucle et livrez-les à vos voisins, votre propriétaire ou à toute autre personne qui passe les vacances seules.

Pourquoi ne pas proposer à un voisin plus âgé ou immunodéprimé de faire son épicerie ?

5. Visitez une ferme d’arbres de Noël

Selon les mesures sanitaires de votre ville, planifiez une excursion en solo à une ferme d’arbres de Noël, à un marché extérieur de Noël ou toute autre activité festive en plein air. Prenez beaucoup de photos à partager avec les membres de votre famille qui vous accompagneraient normalement et faites-leur savoir que vous pensez à eux malgré le confinement.

Même lorsque l’on passe les Fêtes seules, nous pouvons toujours trouver des moyens de célébrer et d’impliquer notre famille, nos amis et notre communauté.

Que planifiez-vous faire pendant les Fêtes ? Que faites-vous pour vous sentir plus festive cette année ?

35 ans et célibataire : oui, et alors ?

J’ai 35 ans et je suis célibataire depuis 6 ans. Ce sont les faits, la partie évidente. Mais le pourquoi est un peu plus compliqué, comme le sont si souvent les raisons.

La plupart des gens diraient que c’est ma faute. C’est quelque chose que j’ai fait ou quelque chose qui ne va pas chez moi. Je suis trop difficile, trop exigeante, trop needy, trop indépendante – la liste est interminable.

Est-ce ma faute?

C’est la mauvaise question, car le jeu du blâme se termine généralement par un vainqueur et une victime. Une autre façon dont la société aime nous séparer.

Je ne suis ni vainqueur ni victime. Cependant, je suis célibataire et, contrairement à d’autres personnes célibataires, je l’apprécie et parfois, je ne l’apprécie pas. Il m’arrive de trouver ça merveilleux et magique, et frustrant et exaspérant.

Tous mes amis sont en couple, forment des familles et font des choses familiales, et je suis ici en train d’essayer de trouver la prochaine émission que je vais regarder en frénésie sur Netflix alors que j’aimerais mieux rigoler au bord de l’eau en me promenant main dans la main avec un homme que j’aime.

Ma vie actuelle est loin de celle que je m’étais imaginée lorsque j’étais enfant. Aujourd’hui, je serais mariée, avec deux enfants et je vivrais dans une belle maison au bord de l’eau. Mon mari – qui mesure 6 pieds 3 pouces, a de magnifiques yeux verts et la tête pleine de cheveux bruns – serait follement amoureux de moi, et il m’apporterait toujours des fleurs sans raison apparente.

La vie dont je rêvais versus la vie que j’ai réellement : 35 ans, célibataire, sans enfant, vivant dans un appartement avec 2 chats et un lapin, amoureuse d’un homme inaccessible et 2 fois fiancé.

J’ai vécu 35 ans avec moi-même, pour moi-même, par moi-même. J’apprends à véritablement me connaître depuis un an. Je ne suis pas sortie avec personne depuis près d’un an, par choix. Quand on vit une dépression à 34 ans et qu’on décide d’en guérir, notre bien-être devient la priorité de toutes les priorités. Quand on remonte la pente, nous trouver un partenaire est le dernier de nos soucis. On veut se reconstruire et être plus solide que l’Empire State Building. C’est tout ce qui compte.

Vous savez ce que je déteste le plus des gens et des relations ? Je déteste quand ils ne sont pas honnêtes l’un envers l’autre, ne ressentent plus d’amour et restent dans une relation pour les mauvaises raisons telles que les enfants. Tant qu’à être sur le sujet, j’aimerais ajouter que je déteste les femmes qui flirtent avec des hommes en couple et ceux qui trompent leurs femmes.

Je ferme cette parenthèse.

Quand mes amis en couple me demandent pourquoi je ne suis pas active sur les applications de rencontres en ligne, mes oreilles frisent. Pourquoi le célibat est-il considéré comme un état qu’on doit absolument changer ? Ah, c’est vrai. La normalité, c’est d’être deux, c’est ça ?

Bien sûr, il m’arrive de vouloir passer un moment avec cette personne dont la connexion est incroyable. Mais elle n’est pas à mes côtés alors je ne peux pas l’inventer.

Je vois des filles de mon âge sortir avec des hommes sans arrêt et sans succès, alors qu’elles ignorent ce qu’elles recherchent, n’ont pas guéri leurs blessures, n’ont pas de relation saine avec elles-mêmes, ignorent également leurs besoins, ou les façons de communiquer sainement avec une autre personne, et je pourrais continuer cette énumération.

C’est pile poil ce que je suis en train de faire depuis un an. Je travaille sur moi-même pour moi-même afin d’être la meilleure version de moi-même. J’apprends à guérir mes relations et à devenir la bonne personne pour moi-même.

D’ailleurs, après être retournée sur les bancs d’école avec les femmes de Rising Woman et le programme Heal Your Relationships, je suis en train de suivre mon deuxième programme : Becoming The One.

C’est le plus beau cadeau que je pouvais me faire et c’est justement parce que je suis célibataire, que je peux me le permettre.