Comment créer un tableau de visualisation inspirant pour 2021

La meilleure façon d’atteindre vos rêves et vos objectifs est de les garder à l’esprit. Ainsi, vous chercherez constamment des moyens de les atteindre. Le tableau de visualisation est l’outil parfait pour y arriver. Découvrez comment en créer un pour 2021!

Au même moment l’an dernier, je me suis créée un tableau de visualisation. J’ai regardé chaque jour ce qu’il contenait. Impossible de ne pas le voir ; il était sur la porte de mon réfrigérateur. Ce collage de belles images m’a inspiré, m’a donné une direction au quotidien et m’a permis de ne pas perdre de vue ce qui était important pour moi.

En plaçant un tableau de visualisation dans votre environnement, vous pouvez le voir tous les jours. Sans le savoir, vous vous incitez à visualiser votre vie idéale. Et c’est important parce que la visualisation active les pouvoirs créatifs de votre subconscient et programme votre cerveau pour remarquer les ressources disponibles afin d’y arriver. Grâce à la loi de l’attraction, la visualisation attire vers vous les personnes, les ressources et les opportunités dont vous avez besoin pour atteindre vos rêves. En ajoutant cette technique de visualisation à votre routine, vous deviendrez naturellement plus motivée à atteindre vos objectifs.

Voici les 6 étapes à réaliser pour créer votre tableau de visualisation pour l’année 2021.

  1. Déterminez vos intentions de 2021 à l’aide de votre cahier de visualisation Mlle Belle Trentaine.

Afin de visualiser vos objectifs, vous devez d’abord savoir ce qu’ils sont. C’est logique! Passez du temps à faire le point sur l’année qui se termine, réfléchir sur votre vie idéale et ce que vous devez accomplir au cours des 12 prochains mois est essentiel avant d’aller plus loin.

Le cahier de visualisation Mlle Belle Trentaine peut vous aider dans ce processus. Je vous en fais cadeau!

Cliquez ci-dessous pour le télécharger gratuitement.

2. Rassemblez de vieux magazines aux belles images.

Tout le monde a de vieux magazines qui traînent dans la maison. Si ce n’est pas votre cas, vous pouvez vous en procurer quelques-uns au dépanneur ou à l’épicerie. Pinterest est aussi une bonne ressource pour choisir de belles images, si vous avez une imprimante sous la main.

3. Trouvez des images qui représentent vos objectifs et qui vous inspirent!

Prévoyez quelques heures pour parcourir les magazines et découper les images qui représentent vos objectifs et qui parlent à votre cœur d’une manière significative. Faites-en une activité amusante!

Lorsque vous recherchez des images, choisissez celles qui vous font immédiatement penser : « Oui! C’est ce que je veux dans ma vie! »

Elles ne doivent pas nécessairement être des objets physiques ou des interprétations littérales de ce que vous voulez dans votre vie. Au lieu de cela, concentrez-vous sur la façon dont les images vous font SENTIR.

Par exemple, si vous souhaitez déménager dans une maison avec une propriété au bord de l’eau, ne vous inquiétez pas si vous ne trouvez pas l’image de la « maison de vos rêves » parfaite. Peut-être qu’une photo d’un coucher de soleil idyllique sur l’océan suffira à vous inspirer. Ou si vous souhaitez attirer un nouveau partenaire romantique dans votre vie, au lieu de chercher une photo d’un homme ou d’une femme qui correspond à votre idéal physique, trouvez une image qui représente l’amour pour vous – une image de deux personnes se tenant la main, ou même une image d’un cœur, par exemple.

4. Faites un collage de vos photos.

Une fois que vous avez collecté suffisamment de photos, il est temps de créer votre tableau de visualisation! Rendez-vous dans votre magasin d’artisanat local ou dans un magasin à un dollar et achetez un grand papier blanc. Un panneau de liège ou une grande feuille de papier peuvent également fonctionner. Ensuite, collez vos photos et disposez-les d’une façon qui vous plaît visuellement.

5. Ajoutez des mots qui représentent les émotions choisies dans votre cahier de visualisation.

La vision de votre vie idéale ne doit pas être centrée sur des choses matérielles, mais plutôt sur la façon dont vous voulez vous sentir. J’aime ajouter les émotions à mon tableau telles que « joie », « amour », « lâcher prise », « libre », « abondante » et « équilibrée ».

Vous pouvez rechercher ces mots dans vos magazines ou les écrire vous-même. Ajoutez-les ensuite à votre tableau de visualisation d’une manière visuellement attrayante.

6. Installez votre tableau de visualisation bien en vue.

Pour que votre tableau de visualisation soit efficace, il est important que vous le placiez à un endroit où vous pouvez le voir tous les jours. La porte du réfrigérateur, la garde-robe, la table de chevet ou derrière une porte sont des endroits populaires pour installer son tableau.

J’espère vous avoir inspiré à créer votre propre tableau de visualisation pour l’année 2021. Votre capacité à visualiser vos rêves vous servira à les créer et à les attirer dans votre vie.

Bonne année 2021 à toutes!

Comment rester saine d’esprit et positive pendant la COVID

Quels sont les moyens sains de gérer son anxiété et son stress pendant la pandémie?

Dans le 5e épisode du podcast, j’ai rencontré ma meilleure amie, Andréanne, survivante de la COVID-19. Elle partage avec nous son expérience et ses conseils pour rester saine d’esprit et positive pendant la pandémie. 

Écoutez cet épisode dès maintenant:

Quels sont vos trucs pour rester positive pendant la COVID?

Le doomscrolling : êtes-vous sous son emprise?

Êtes-vous sous l’emprise du doomscrolling? Voici comment regagner contrôle de votre défilement d’écran.

La plupart d’entre nous pouvons comprendre : nous passons nos fins de soirée à parcourir indéfiniment les fils d’actualité des médias sociaux sans pouvoir nous en détacher, juste avant de nous endormir. Nous pourrions penser que cette routine nous aide à nous détendre, à nous connecter avec les autres, à nous divertir et à voir ce que nos amis et les personnes que nous suivons font ou à se tenir au courant des dernières nouvelles. En fait, nous ne nous rendons pas compte que ce comportement nocturne autodestructeur est le doomscrolling.

Le doomscrolling, c’est quoi?

Le doomscrolling est l’action de faire défiler à l’infini les fils d’actualité de nos médias sociaux. Il s’agit d’une consommation boulimique d’informations, un phénomène d’infobésité. Le nom est formé de « doom » (la morte, la chute) et « scrolling » (faire défiler). Ce comportement peut générer un sentiment de malheur, de stress et d’anxiété. Un état d’esprit que nous voulons certainement éviter avant de dormir! La recherche a démontré que les utilisateurs qui consomment de manière passive (sans interactions) sont plus susceptibles de développer des problèmes de santé que ceux qui sont actifs.

Pour notre santé mentale et physique, nous devons devenir plus conscientes du défilement infini sur nos écrans et notre lecture des nouvelles négatives. Nous devons prendre des pauses de nos téléphones.

Voici 3 moyens pour mettre fin au défilement inconscient de fin de soirée et mieux gérer cette habitude.

  1. Réglez une minuterie

Fixez des limites à votre défilement. Configurez une minuterie pour défiler uniquement de 5 à 10 minutes. Lorsque l’alarme sonne, posez le téléphone et changez de décor. Sur certaines applications, comme Instagram, il existe également un moyen de définir une limite de temps.

Vous voulez savoir ce qui se passe dans le monde et restez informée. La solution n’est donc pas d’éliminer le temps d’écran, mais de trouver des limites saines.

2. Restez attentive

Lorsque vous prenez votre téléphone, ayez en tête la raison de votre consultation, ce que vous recherchez ou les informations que vous essayez de trouver. Prenez l’habitude de vous demander : « Ai-je trouvé ce dont j’avais besoin? Puis-je poursuivre ma journée ou ma soirée maintenant? »

3. Brisez le défilement avec du positif

Ajoutez à vos favoris certains sites Web ou comptes de médias sociaux qui vous font sentir bien. Puis, lorsque vous remarquez que vous êtes en train de tomber dans le vortex, consultez la page ou le compte positif.

Trouvez et suivez des comptes qui vous apportent de la joie. Il y a tellement d’histoires intéressantes et positives qui prennent vie à travers l’art, le sport, la photographie, la cuisine, la psychologie, la musique et bien plus encore.

Nous pouvons créer une séparation physique avec notre appareil. Par exemple, laisser nos téléphones à la maison lorsque nous allons nous promener, faire des courses ou passer du temps en famille ou avec un ami. Lorsque nous jouons, plaisantons et rions, notre cerveau reçoit le message que tout va bien.

Si nous voulons rester en bonne santé mentale, nous devons prendre le temps de profiter et de savourer les bonnes choses de la vie.

5 conseils pour des vacances de Noël positives (quand on est sensible)

Les vacances de Noël ne seront pas comme celles que nous avons déjà connues ; elles seront bizarres. En tant que personne sensible ou empathe, comment pouvez-vous passer à travers la saison des Fêtes sans difficulté ?

Les empathes sont des personnes très sensibles qui peuvent facilement ressentir les énergies et les émotions des autres. Vous vous reconnaissez ? Comme tous les humains, ils désirent ardemment de l’intimité et des liens sains. Toutefois, les personnes sensibles ont besoin de plus de temps seules dans leurs relations que les autres personnes.

Voici quelques conseils pour passer à travers les vacances de Noël cette année avec votre sensibilité, que vous vous réunissiez dans la vraie vie ou de façon virtuelle.

  1. Assurez-vous de vous sentir connectée.

L’année 2020 a déraciné bon nombre de nos routines normales et nos façons de rester connecté les uns aux autres. Si vous ne pouvez pas vous réunir en personne cette année (ou en grand nombre), essayez de connecter avec les personnes que vous verriez normalement quand même. Envoyez des cartes de vœux, des courriels ou des SMS pour démontrer aux personnes qui comptent que vous les aimez.

Ces petits gestes vous donneront de beaux sentiments dans votre chakra du cœur (un centre d’énergie avec lequel les empathes sont très proches). Planifiez des rendez-vous téléphoniques avec des copines de longue date et des réunions Zoom avec votre famille. Nous entendons beaucoup parler de la façon dont les empathes peuvent être submergés par les autres. Cependant, ils sont faits pour ressentir les autres et sont naturellement nourris par leur énergie. Être physiquement éloignée de certains amis et de la famille pendant les vacances ne signifie pas nécessairement d’être émotionnellement distante.

  1. Préparez une sortie de secours.

Une personne sensible a besoin de plus d’espace pour respirer. Être ensemble pour les vacances ne veut pas dire d’être collée aux gens qui vous entourent. Si vous faites quelque chose en personne, que vous rencontriez une autre personne ou que vous ayez planifié un rassemblement sûr et plus grand, prenez un moment pour récupérer loin des autres.

Trouvez des raisons de prendre une pause. Par exemple, faire une promenade ou une sieste, proposer d’aller faire une course pour quelqu’un d’autres. Si vous vous réunissez virtuellement, n’oubliez pas que la fatigue du Zoom est réelle! D’ailleurs, si vous avez plusieurs discussions virtuelles prévues avec vos proches, planifiez-les sur plusieurs jours.

  1. Utilisez la visualisation créative pour gérer le stress d’anticipation.

Que vous vous réunissiez virtuellement ou en personne, imaginez que les choses se passeront bien à l’avance. Pour les personnes sensibles, les jours, les semaines et même les mois précédant un événement peuvent être plus stressants que l’événement lui-même.

Pour aider à gérer ce stress d’anticipation, créez une image mentale que les choses se passent bien. Voyez comme les gens rient et s’entendent bien, ou que la nourriture est délicieuse. Vous pouvez aussi vous imaginer calme et profiter du moment présent, peu importe la situation à laquelle vous pourriez faire face. Ressentez le calme et la tranquillité en vous, que vous souhaitez ressentir lors de rassemblements.

  1. Ayez un porte-bonheur à portée de main.

Choisissez un objet qui a une signification importante pour vous. Par exemple, un bijou d’une personne que vous aimez ou une pierre précieuse. Chargez cet objet d’une énergie d’enracinement. Vous pouvez le tenir dans la paume de votre main et sentir vos chakras se réchauffer pendant que vous lui envoyez de l’énergie stabilisatrice. Vous pouvez aussi faire une prière en le tenant et en invoquant vos guides spirituels.

Gardez votre porte-bonheur dans votre poche lorsque vous interagissez avec les autres. Si vous êtes déclenchée par l’énergie de quelqu’un d’autre (un membre de la famille qui porte un jugement ou un groupe qui parle de politique), tenez votre objet dans votre poche et respirez pour vous calmer.

  1. Absorbez consciemment quelque chose de positif.

On dit souvent aux personnes sensibles de faire attention de ne pas absorber la négativité des autres, comme l’anxiété ou la violence dans les films. Qu’en est-il d’absorber les bonnes ondes? Au lieu de craindre votre capacité à absorber, profitez de ce trait de caractère.

Concentrez-vous sur quelque chose qui vous fait du bien émotionnellement et énergiquement, comme votre film de Noël préféré, un livre qui vous procure de la joue ou un cours en ligne. Équilibrez l’énergie difficile d’une énergie positive.

L’année 2020 a été intense et difficile au niveau collectif. Plus que jamais, le monde a besoin de personnes sensibles comme vous, et de votre cœur débordant de compassion.

5 façons de sortir de votre tête

Ce qui se passe dans notre tête et la qualité de nos pensées affectent notre vie de tant de manières : notre humeur, notre confiance en nous, nos relations, notre amour-propre, notre compassion et bien plus encore.

Apprendre à sortir de notre tête et à changer nos habitudes de pensée est essentiel. Pour y arriver, nous devons utiliser certains outils pour observer les pensées négatives, les accueillir et les libérer.

Voici cinq façons faciles d’y arriver et de se soulager.

  1. Passez à l’action

Vous pouvez vous libérez de vos pensées en posant les actions suivantes :

– Marcher.

– Faire un petit pas vers l’atteinte d’un de vos objectifs.

– Voir une amie pour un café ou une bouchée.

– Nettoyer la maison.

– Mettre de la musique et danser.

2. Connectez-vous au moment présent par vos sens

Être présente. Le Dalaï Lama le disait le mieux :

Il n’y a que deux jours dans une année où l’on ne peut rien faire. L’un s’appelle hier et l’autre demain. Pour le moment, aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre.

Vous pouvez arrêter les pensées inquiétantes en faisant appel à vos sens :

– Écoutez les sons que vous entendez.

– Observez la pièce et décrire l’espace.

– Sentez l’air et vraiment essayer d’identifier les odeurs.

– Remarquez la sensation de vos pieds au sol ou la sensation de vos fesses sur une chaise.

– Touchez les différentes textures autour de vous.

– Mangez un fruit et décrivez les saveurs – est-il juteux, sucré ou acide?

3. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler

Nous ne pouvons pas contrôler les autres et leurs actions. Nous ne pouvons pas changer certaines circonstances comme les catastrophes naturelles. Toutefois, n’oubliez pas sur quoi vous avez le contrôle : les personnes qui ont une place dans votre vie, l’endroit où vous demeurez, votre emploi, le temps passé sur certaines choses, ce que vous mangez, votre nombre d’heures de sommeil et la quantité d’exercice que vous faites. Mais surtout, vous contrôlez votre état d’esprit, et la façon dont vous gérez les émotions.

Identifier sur quoi vous avez le choix et lâcher prise sur le reste est indispensable.

4. Parlez à quelqu’un

Parler à voix haute de ce que vous pensez peut aider à atténuer le problème ou ce qui vous préoccupe. Il est fort probable que quelqu’un puisse vous comprendre. Vous pouvez également demander conseil à un amie, un thérapeute, un membre de votre famille ou un collègue. Lorsque nous gardons quelque chose pour nous, coincé dans nos têtes, il n’y a aucun moyen de le sortir.

5. Écrivez ce qui se passe dans votre esprit

Lorsque vous ne vous occupez pas de mémoriser chaque chose, comme toutes vos commissions à faire, vous devenez moins stressée et il devient plus facile de penser clairement.

Écrire peut vous aider à comprendre comment vous vous sentez émotionnellement face à une situation. C’est, à mon avis, l’une des raisons les plus importantes d’écrire. Se sentir plus calme et plus détendue améliore non seulement votre santé, mais rend également la vie plus douce et votre quotidien, plus productif.

Quels moyens employez-vous pour sortir de votre tête ? À quelle fréquence êtes-vous prise dans une spirale mentale ?

4 applications mobiles qui m’ont aidé à combattre la dépression

J’ai utilisé des applications mobiles pour me sortir de la dépression. Découvrez celles qui m’ont le plus aidé.

La dépression affecte tout le monde différemment. Que ce soit une dépression sévère, une solitude profonde, un deuil douloureux ou un stress extrême, il est important d’avoir facilement accès à de l’aide en cas de besoin. Ce qui fonctionne pour quelqu’un ne va pas nécessairement fonctionner pour vous. Et ce qui fonctionnait hier pour vous, ne va peut-être pas fonctionner aujourd’hui.

Pour certaines personnes, le chemin vers la guérison peut impliquer une thérapie, des médicaments, ou une combinaison des deux. Pour d’autres, une application mobile peut constituer une option distincte ou complémentaire précieuse de lutter contre les symptômes dépressifs.

Les avantages d’utiliser une application mobile sont nombreux. Aucun rendez-vous n’est nécessaire. La discrétion et la commodité comptent parmi les points forts. Si vous souhaitez explorer de nouvelles façons de gérer votre santé mentale, consultez les applications mobiles qui m’ont aidé en 2019.

  1. Flow – Depression

L’application Flow aide à comprendre, traiter et prévenir la dépression. Basée sur la recherche psychologique et la neuroscience, elle intègre la technologie et la thérapie comportementale.

L’application comprend plus de 50 séances de thérapie virtuelle, développées par des psychologues agréés. Son contenu est mis à jour tous les trimestres pour s’assurer que les techniques et la théorie sont conformes aux dernières recherches psychologiques. Le thérapeute virtuel, Flow, guide le patient tout au long du programme de traitement, l’aide à planifier les séances à venir, lui donne des devoirs et suit ses symptômes tout au long. Il fait sourire, encourage et fait même rire!

L’application aide également à engager dans des activités antidépressives qui réduisent considérablement les symptômes de la dépression. Il est possible de faire beaucoup de choses à partir de la maison pour améliorer les symptômes. Ces quatre facteurs, qui peuvent aider à se remettre de la dépression, sont soigneusement mis de l’avant dans le programme : le sommeil, la nutrition, l’activité physique et la méditation.

Vous pouvez télécharger l’application gratuitement et accéder au programme de traitement complet. Disponible en anglais et en suédois sur iOS et Android.

2. Mend

Au même moment de recevoir un diagnostic de dépression sévère, j’ai coupé les ponts avec la personne que je fréquentais. Je traversais une rupture, même si elle n’était pas « traditionnelle ». L’application Mend pourrait être comparée à une meilleure amie, présente à chaque étape d’une rupture. Alors que la fondatrice de Mend, Elle, traversait une rupture et cherchait de l’aide en ligne, elle a trouvé beaucoup de conseils « vides ». Par exemple, « laisse le temps au temps », « il suffit de t’en remettre ». Mais rien ne semblait l’aider. C’est pourquoi elle a décidé de créer une communauté pour ceux et elles qui traversent une peine d’amour : letsmend.com

Ce site de contenu et sa communauté sont devenus l’application Mend, lancée en 2017.

Vous pouvez télécharger l’application gratuitement. Disponible en anglais et en espagnol pour iOS.

3. Headspace

L’application Headspace est un guide de méditation personnel pour apprendre à méditer, se former à la prise de conscience, savoir remettre sainement les choses en perspective, observer les pensées sans juger et mieux les comprendre. L’application a été créée en 2010 par le moine bouddhiste Andy Puddicombe et Rich Pierson, un professionnel en marketing.

J’ai d’abord commencé à méditer avec l’application Flow dans le cadre de mon programme. J’avais énormément de difficulté. Headspace m’a aidé à comprendre ce que j’essayais de faire! Résultat : je médite chaque jour depuis plus d’un an.

Sur l’application, vous trouverez des animations, des articles, des vidéos et différents types de méditation :

  • Méditation guidée
  • Méditation au travail
  • Méditation pour les enfants
  • Méditation pour le sommeil
  • Méditation pour la concentration
  • Méditation contre le stress
  • Méditation contre l’anxiété

Vous pouvez télécharger l’application gratuitement avec un essai gratuit de 2 semaines. L’abonnement mensuel coûte 12,99$/mois. L’abonnement annuel coûte 5,83$/mois. Disponible en français, anglais, danois, espagnol et portugais sur iOS et Android.

4. The Work

L’application The Work a été créé par Byron Katie. Elle est basée sur sa démarche simple et puissante de questionnement personnel : le Travail (The Work). Elle permet d’identifier et de remettre en question les pensées qui sont à l’origine de la colère, la peur, la dépression, la dépendance et la violence.

Le téléchargement de l’application coûte 1,29$. Disponible en anglais seulement sur iOS.

Ces applications (sauf l’application Flow) ne sont pas destinées à substituer les conseils professionnels, un diagnostic, un traitement médical, la psychothérapie ou un autre service de santé mentale. Demandez toujours l’avis de votre médecin ou d’un professionnel de la santé qualité pour toute question que vous pourriez avoir concernant tout symptôme de santé mentale ou d’état de santé. Ne négligez jamais les conseils psychologiques ou médicaux d’un professionnel de la santé.