Est-il un serial dater? 5 signes qui ne trompent pas

Nous avons tous probablement fréquenté un serial dater ou l’avons déjà été nous-mêmes. Découvrez les signaux qui ne trompent pas!

Un serial quoi? Un serial dater est une personne qui enchaîne les rendez-vous amoureux à un rythme effréné. Elle souffre d’une dépendance forte aux relations éphémères.

Le ou la serial dater adore flirter et faire tomber en amour l’autre personne. Une fois la « chasse » terminée, son intérêt disparaît et il ou elle met fin à la relation dans les premiers stades pour passer à la prochaine.

Voici 5 signes pour reconnaître un ou une serial dater.

1. Le serial dater utilise la technique du love bombing

Alors que les grands gestes romantiques témoignent de l’affection, un serial dater les utilisera souvent et trop tôt dans une relation à d’autres fins. Surprises, cadeaux, déclarations enflammées, voyages, promesses et attentions en tout genre dès le début de la relation: alerte au bombardement d’amour.

En utilisant la technique du love bombing, son objectif principal est de vous mettre en confiance et de vous épater afin que vous tombiez amoureuse de lui rapidement.

C’est aussi un excellent moyen de vous distraire. Vous vous attardez donc moins sur qui il est et ce qu’il veut avec vous.

S’il en fait trop et tôt dans la relation, soyez prudente.

2. Le serial dater pousse vos limites physiques et recherche une intimité sexuelle précoce

Pour un serial dater, le contact physique est un moyen d’accélérer l’évolution de la relation. Il prendra toutes les chances possibles de développer une intimité sexuelle avec vous au tout début de la relation.

S’il essaie de vous convaincre même lorsque vous hésitez, il y a une chance que vous fréquentiez un serial dater.

Respectez toujours vos limites.

3. Le serial dater évite à tout prix de discuter de votre relation

Le serial dater évite à tout prix les conversations qui vous permettraient d’en savoir un peu plus sur lui ou de connaître ce qu’il veut de la relation.

À vos questions, il adore utiliser les réponses du genre : « Laissons aller les choses », « Let’s see what happens. », « On verra où ça nous mène ». 

Il travaille à maintenir la relation casual pour ne pas s’attacher à vous et passer facilement à une autre.

4. Le serial dater vous ghost ou vous donne des miettes dès que la relation devient trop sérieuse

Le serial dater ne répond plus à vos textos? Ou il vous répond une fois sur cinq comme si tout allait bien? Ce n’est pas normal et vous n’avez pas besoin d’accepter ce comportement malsain.

Il va continuer jusqu’à ce que vous soyez désespéré de le ravoir. La relation repart en quelque sorte à zéro et vous marchez sur des œufs jusqu’à la prochaine fois.

Vous savez que vous n’obtiendrez pas plus de lui. Souvenez-vous: il veut garder la relation casual.

5. Le serial dater trouve une autre relation dès que celle-ci devient difficile

Lorsque la relation actuelle devient difficile, le serial dater en trouve une autre pour s’occuper au cas où les choses se termineraient.

Il a toujours un plan b, car vous l’aurez deviné, il est incapable d’être seul. Plus facile de faire de l’évitement de soi et de trouver une autre relation que de confronter sa solitude.

Avez-vous déjà fréquenté un ou une serial dater?

Comment définir vos intentions de 2022 (+ cahier de visualisation gratuit)

Définir des intentions pour la nouvelle année, et non des résolutions, peut vraiment vous aider à créer une vie que vous aimez. Voici 6 étapes pour les définir incluant mon super cahier de visualisation qui vous aidera à faire le point sur votre vie actuelle et créer un tableau de visualisation.

Que ce soit bien clair : ceci n’est pas un article pour t’aider à faire des résolutions ou à être une meilleure version de toi-même. Je ne crois pas aux résolutions et tu es parfaite telle que tu es. Ceci est un article pour t’aider à définir tes intentions pour la nouvelle année, et vivre plus de joie au quotidien.

En fait, les résolutions sont des objectifs. Ils sont voués à l’échec, car ils ne nous donnent pas de plan sur la façon de les atteindre. Les intentions ressemblent davantage à un mode d’emploi pour améliorer notre vie, en nous tenant responsable dans le processus, puisqu’elles concernent nos actions. Une résolution nous attache à l’avenir sans aucune voie claire alors qu’une intention nous enracine dans le présent. Les intentions nous donnent vraiment moins de pression ; ce n’est pas noir ou blanc.

Découvrez les 6 étapes pour définir vos intentions de 2022 :

  1. Identifiez ce qui vous procure de la joie

La loi de l’attraction stipule qu’en vous concentrant sur les choses qui vous procurent de la joie, vous apporterez des expériences plus positives dans votre vie. Dressez une liste de toutes les choses qui vous passionnent. Qu’est-ce qui vous apporte du bonheur? Par exemple, le jardinage, même si vous n’avez aucune idée du résultat.

2. Créez un mantra

Une fois que vous avez votre liste, inventez un court mantra qui incorpore certaines choses que vous avez écrit. Au lieu de vous résoudre à perdre du poids, ce que vous pouvez dire, c’est : « J’ai l’intention de prendre soin de moi chaque jour. » Si vous souhaitez acheter une voiture, votre mantra pourrait être : « J’ai l’intention d’être plus disciplinée avec mes finances. » Votre mantra peut même n’être qu’un mot, comme patience, loyauté, amour, confiance ou ouverture.

3. Restez positive

Chaque fois que vous tombez dans le piège d’énumérer des choses que vous ne voulez pas faire, essayez de penser le contraire. Par exemple, au lieu de dire que vous n’allez pas vivre dans la peur, pensez plutôt : « J’ai l’intention de faire confiance à la vie plus facilement. »

4. Partagez vos intentions avec un.e ami.e

Choisissez un.e ami.e qui vous connaît et vous soutient afin de lui parler de votre intention. Même si les intentions peuvent nous rendre plus responsables de nos actions, nous sommes tous obligés de faire des dérapages. Un.e ami.e ou un mentor peut vous aider à vous remettre sur la bonne voie lorsque vous pensez négativement ou que vous avez du mal à rester dans le présent.

5. Créez un tableau de visualisation

Je suis une fille visuelle, et un beau visuel inspirant n’a jamais fait de mal à personne! L’an dernier, l’une de mes intentions était de préserver une vie équilibrée, mais je savais que j’allais être testée. Mon tableau de visualisation m’a rappelé de rester fidèle à ce qui était important pour moi.

Astuce :  Assurez-vous de garder votre tableau de visualisation dans un endroit où vous pouvez facilement le voir tous les jours.

Cadeau! Vous ne savez pas par où commencer? Pas de panique! Je vous invite à télécharger mon cahier de visualisation gratuit qui vous guidera à créer le tableau idéal pour 2022.

6. Lâchez prise!

Regardez votre tableau de visualisation chaque jour et lâchez prise. Vous avez semé la graine, maintenant n’y pensez pas trop. Pour que les choses se manifestent, nous ne pouvons pas nous accrocher trop fort. Si vous avez du mal à lâcher prise, essayez la méditation ou le yoga. Ces activités vous aideront à apaiser votre esprit et à vous mettre dans un état de pleine conscience.

J’espère vous avoir inspiré à définir vos intentions et créer votre propre tableau de visualisation pour l’année 2022. Votre capacité à visualiser vos rêves vous servira à les créer et à les attirer dans votre vie.

Bonne année 2022 à toutes!

La permission de prendre soin de soi

Prendre soin de soi est l’une des choses les plus importantes pour vivre une vie heureuse. Mais vous donnez-vous la permission de le faire?

Un matin, je me suis retrouvée à vouloir faire quelque chose de simple – prendre un moment pour faire une activité nourrissante et apaisante. J’ai remarqué qu’une partie de moi avait l’impression de ne pas être autorisée à le faire.

J’avais un million de choses sur ma liste de choses à faire et le temps filait.

Et pour une raison quelconque, j’avais l’impression d’avoir besoin d’une approbation pour me confirmer que j’avais le droit de prendre ce moment pour moi-même.

Vous arrive-t-il de vous sentir comme ça?

Attendez-vous qu’on vous donne la permission de suivre votre cœur et faire ce qui est le mieux pour vous?

En vérité, nous n’avons pas besoin de l’approbation de personne d’autre pour agir, penser ou ressentir quoi que ce soit. Nous pouvons nous-même nous donner la permission de choisir et ce, sans culpabilité.

Même Halle Berry suit cette philosophie de vie: « Je pense qu’il est important que les gens trouvent ce qu’ils aiment, ce qui les fait se sentir aimés et sentir qu’ils ont nourri leur esprit, leur âme et leur corps. J’adore les soins du visage, j’adore me faire faire les ongles, j’adore le jacuzzi et j’adore les massages. Je fais ces choses dès que j’en ai l’occasion pour me faire un câlin. Donnez-vous la permission de prendre soin de vous ; c’est important. »

Voici quelques affirmations positives que j’utilise parfois et qui pourraient vous aider dans ce processus.

Lisez ces dix affirmations simples et donnez-vous la permission de vivre VOTRE vie aujourd’hui.

1. « Je me donne la permission de respirer et d’être présent ici, maintenant. »

2. « Je donne à mon cerveau et à mon corps la permission de ralentir et de se détendre. »

3. « Je me donne la permission de ressentir mes sentiments, tels qu’ils sont maintenant. »

4. « Je me donne la permission de faire tout ce que je dois faire pour me sentir bien maintenant. »

5. « Je me donne la permission de prendre du temps pour la joie, l’humour, le plaisir et le repos. »

6. « Je me donne la permission d’aller à mon propre rythme. »

7. « Je me donne la permission de laisser tomber le jugement et la critique sur moi-même et sur les autres. »

8. « Je me donne la permission de me sentir puissante, libre, courageuse et entière. »

9. « Je me donne la permission de me faire confiance. »

10. « Je me donne la permission d’être là où je suis… et je me donne aussi la permission de changer et de grandir. »

Remarquez ce que vous ressentez à la lecture de ces affirmations, puis prenez quelques respirations profondes.

Je vous encourage à donner plus de place à ce sentiment d’autonomisation et de confiance en vous-même, jusqu’à la fin de votre journée.

Mon amie s’est fait body shame par une date sur Bumble

La honte corporelle ou l’humiliation corporelle, body shame en anglais, existe encore en 2021. Mon amie l’a vécu récemment. Voici son histoire.

Mon amie Jessica (j’ai changé son nom pour préserver son anonymat) a rencontré quelqu’un sur l’application Bumble. Jusqu’ici, rien de choquant.

Après quelques échanges répartis sur une semaine, elle a accepté d’aller prendre un verre avec lui. Dès les premières minutes de leur rencontre, elle savait que ce n’était probablement pas l’homme de sa vie. Puisqu’elle était avec lui, elle a décidé de se laisser emporter par le mood. Il était nerveux, cherchait ses mots… elle l’intimidait, c’était évident. Malgré sa maladresse, il la faisait sentir belle et désirée.

Elle a poursuivi la soirée chez lui. Un french, et puis deux… c’était parti! Imaginez deux adolescents qui s’embrassent pendant une heure, en savourant chaque seconde du moment présent. Arrivé au moment de vérité, où les deux sont flambants nus, il n’a pas de condom sous la main. Elle non plus. Elle refuse donc de coucher avec lui. Ils continuent de s’amuser en faisant quelques préliminaires. Une fois calme, elle s’habille et quitte en direction de chez elle. Il ne la retient pas.

Elle marche jusque chez elle en pensant : « un autre homme qui n’a pas de condom et qui refuse d’en porter ». En fumant sa cigarette, elle repense à sa fréquentation précédente. Il lui manque. Elle est tout de même contente d’avoir eu un peu d’action, surtout un lundi soir. Elle se met au lit, éteint la lumière et pose son masque sur ses yeux.

8 h, le lendemain matin : son alarme sonne. C’est l’heure de se préparer pour aller au boulot. Elle arrête son alarme et voit un texto du mec de la veille. « Déjà!», pense-t-elle.

Voici un copié-collé du message texte (je n’ai pas corrigé ses fautes d’orthographe et de syntaxe) :

« Bon matin Jessica. J’ai bien aimé notre date hier! Tu es super nice 🙂 Tu es compréhensive, généreuse, drôle, intelligente, acceptante, compasionelle, tu fumes des clopes et du weed et tu es belle. par contre à long terme ca fonctionnera pas pour moi parce que physiquement au niveau du corps, j’aime les filles plus fit. Je suis désolé de te dire ca ca ne me tente pas de te dire ca, tu ne mérites pas de lire ca mais d’un autre côté tu ne mérites pas que je te ghost ou de dire à tout le monde à la Job ce matin que tu as rencontré quelqu’un alors je tiens à te le dire tout de suite. On peut se voir en ami si tu veux. Je te suggère d’aller au gym sans joke tu vas être en mesure de dicter tes termes avec les hommes et tu vas être en contrôle. J’aimerais vraiment ca pour toi pcq je t’apprécie. Ca va te faire du bien sur ta confiance aussi. Chose que tu sais que je manque aussi. Considère le svp, on peut prendre des marches ensemble, mais tu dois faire plus que ça. Tu vas avoir une mentalité de killer si tu fais ca, tu ne vas pas le regretter ! »

Jessica m’a appelé en pleurant. Elle était sous le choc qu’une personne puisse envoyer ce genre de message en pensant bien faire. Elle ne lui a pas répondu, même si elle aurait ressenti, ne serait-ce que pendant quelques secondes, la satisfaction de lui faire un peu mal en retour. Personne ne mérite de lire ce genre de commentaire à son propos. Une fois que le choc s’est dissipé, elle n’avait plus trop envie de continuer à rencontrer des hommes sur Bumble. Et on la comprend.

Le body shaming, c’est quoi?

Le body shaming est de se moquer des caractéristiques physiques d’une personne ou de commenter le corps d’une personne en imposant son opinion personnelle de ce qui est beau. Il inclut tout commentaire sur le poids (la minceur et la grosseur), la grandeur, la pilosité, la couleur des cheveux, les traits du visage, les tatouages ou les piercings et même les maladies qui laissent une marque apparente sur le corps comme le psoriasis.

Le body shaming est une forme de discrimination et d’intimidation. Et tristement, la grossophobie est la cause d’intimidation la plus répandue.

Les effets néfastes du body shaming

Le body shaming peut être dangereux sur la santé mentale et physique de ses destinataires. Elles peuvent développer une image corporelle négative et ressentir de la honte, de la colère, de la culpabilité ou de la tristesse. Toutes ces émotions peuvent mener vers une relation malsaine avec leur corps et la nourriture, à ressentir des symptômes d’anxiété ou de dépression et à avoir envie de s’isoler. Elles augmentent le risque de développer un trouble alimentaire.

Chez les 15 à 19 ans, le body shaming est la quatrième cause de suicide.

Si vous n’êtes pas sûr qu’un commentaire pourrait être perçu comme du body shaming, une bonne règle de base est de ne jamais commenter sur le corps ou la santé d’une autre personne. Trouvez autre chose dont vous pouvez parler. Si quelqu’un ne vous intéresse pas, vous pouvez toujours swiper à gauche.

« Le body shaming n’est pas acceptable sur Bumble ou en-dehors de la plateforme », peut-on lire sur la politique de l’application de rencontres.

Une autre histoire de bodyshaming

En 2017, une femme s’est exprimée à Bumble après avoir été en rendez-vous avec un pilote d’avion qui l’a ghosté. Elle a remarqué peu de temps après qu’il avait mis à jour son profil et y avait écrit :

« Pleeeeeease don’t be fat in real life. »

Ce commentaire aurait pu être à propos de quelqu’un d’autre, mais ce serait une drôle de coïncidence. La femme a collaboré avec Bumble pour retrouver son match et il a ensuite été banni de la plateforme. Les utilisateurs de l’application sont d’ailleurs encouragés à signaler les personnes qui ont de tels propos.

Si vous êtes victime de discrimination, vous n’avez pas à l’accepter : dénoncez-le.

Avez-vous déjà vécu ce genre de situation avec un homme? Comment auriez-vous réagi à ce texto?

C’est la saison des ruptures amoureuses selon Facebook

Deux semaines avant les vacances de Noël, c’est-à-dire en ce moment, nous entrons dans le deuxième pic majeur des ruptures amoureuses de l’année, selon les données de Facebook.

Le premier pic, surnommé le “ménage du printemps”, se produit en mars, mais le deuxième plus grand se produit environ deux semaines avant les vacances de Noël.

Mais pourquoi donc? Pour plusieurs raisons. Peut-être que ces ruptures se produisent pour éviter les réunions de famille. Peut-être que les vacances sont considérées comme un « bon » moment, car les deux personnes sont en congé, à la maison et bien entourées. Ou peut-être est-ce le moment de commencer un nouveau départ avec le Nouvel An qui approche à grands pas.

Quoi qu’il en soit, si ces données sont une indication de ce qui se passera cette année, nous verrons probablement plus de ruptures dans les prochaines semaines qu’à l’habitude.

Donc, si vous faites partie de ce groupe, sachez que vous n’êtes pas seule. Vous êtes en bonne compagnie et vous allez passer à travers des prochains mois.

La première chose est de reconnaître que la période des Fêtes sera différente si vous avez l’habitude de la passer avec un partenaire. Vous pensez peut-être : Qui me sauvera de la conversation malaisante avec Gilles? Qui vais-je embrasser à minuit la veille du Nouvel An ?

Il est normal de vous poser ces questions et de ne pas connaître les réponses. Voici quelques conseils pour vous aider à traverser cette période célibataire.

1. Concentrez-vous sur la famille et les amis

Aucune famille n’est parfaite, mais elle est toujours là pour vous, quel que soit le statut de votre relation. Prenez donc le temps de leur donner de l’amour et de l’attention, surtout aux membres de votre famille qui sont aussi célibataires.

Assoyez-vous près de vos grands-parents et posez-leur des questions sur leur vie. Parcourez de vieux albums photos avec vos cousins et revivez des souvenirs drôles. Apprenez à faire la recette de pain de votre oncle qui a changé sa vie!

Votre attention est le meilleur cadeau que vous puissiez offrir à quelqu’un en cette période de l’année. Heureusement, votre nouveau statut vous permet de donner plus d’attention à votre famille et vos amis. Profitez-en, car vous ne savez pas combien de temps votre célibat durera!

2. Concentrez-vous sur ceux qui en ont besoin

Beaucoup de gens autour de vous auront aussi de la difficulté à passer à travers les Fêtes, et pas en raison d’une rupture. Des organismes qui viennent en aide aux personnes dans le besoin apprécient toujours de l’aide supplémentaire pendant la période des Fêtes.

3. Planifiez vos vacances en solo

Si vous visitez habituellement votre famille ou partez en voyage avec votre moitié pour les vacances, vous trouverez peut-être vos plans un peu plus intimidants cette année. Au lieu de vous concentrer sur toutes les personnes qui sont couplées autour de vous à l’aéroport, occupez-vous.

Créez des listes de lecture de musique pour les longs trajets. Écoutez un podcast. Préparez des cartes de Noël. Lisez ce livre que vous avez sur votre table de chevet depuis un an, ou, encore plus réconfortant, téléchargez le livre audio et écoutez-le. Si vous vous sentez seule alors que vous vous dirigez d’un point A à un point B, appelez quelques amis et souhaitez-leur de passer de belles vacances.

Plus important encore: assurez-vous de planifier de manière proactive les jours importants, surtout si vous restez à la maison. Même s’il s’agit simplement de commander des plats à emporter avec quelques amis, il est important de ne pas vous isoler, même si vous avez envie de rester au lit jusqu’en 2022.

N’oubliez pas que vous avez l’occasion unique de passer de votre ex à des personnes que vous n’avez peut-être pas priorisées lorsque vous étiez en couple (votre famille, vos amis et vous-même). Profitez-en!

3 astuces de luminothérapie pour vous sentir mieux

La luminothérapie peut vous aider à surmonter la dépression saisonnière, ou tout simplement, ajouter plus d’énergie dans votre vie et plus de lumière dans votre maison.

Alors que l’hiver approche et la lumière du jour commence à diminuer (allô le changement d’heure!), nous pouvons ressentir une différence dans notre humeur qui va au-delà des blues typiques. Ce changement peut ressembler à de nouveaux niveaux de léthargie, à des habitudes alimentaires inhabituelles ou même, à une incapacité à ressentir du plaisir. Ça vous semble familier? Heureusement, la luminothérapie peut vous aider à surmonter la dépression saisonnière (ou le trouble affectif saisonnier, TAS).

En Amérique du Nord, on parle plutôt d’une dépression hivernale. Perso, de septembre à mars, soleil ou non, j’utilise une lampe de luminothérapie chaque matin, pendant 30 minutes. Je me sens moins fatiguée, mon sommeil est plus profond et mon niveau d’énergie est plus élevé.

La dépression saisonnière, c’est quoi?

Certaines personnes ont plus de difficulté à gérer le changement de saison. Ce trouble se caractérise par des épisodes dépressifs en lien direct avec les saisons. Que vous ayez un cas de TAS diagnostiqué par un médecin ou simplement les blues de l’hiver comme moi, un traitement à considérer est la luminothérapie.

Depuis 1980, cette dernière est devenue un standard clinique de base pour traiter le TAS. Mais elle est également un traitement efficace pour les formes moins sévères de dépression et de troubles du sommeil.

Avant de commencer la luminothérapie

La luminothérapie est un traitement généralement sécuritaire, mais elle ne convient pas à tout le monde. Par exemple, elle peut être néfaste pour les personnes atteintes de maladies de la rétine ou de troubles bipolaires. Même si la luminothérapie a moins d’effets secondaires que les médicaments, il est important d’en parler avec un professionnel de la santé. Assurez-vous donc de consulter votre médecin avant d’acheter une lampe de luminothérapie.

Voici 3 astuces de luminothérapie pour en retirer les effets positifs au maximum :

  1. Trouvez une lampe de luminothérapie de la bonne intensité.

Lux est la mesure de la lumière qui indique l’intensité de votre boîte lumineuse. Une bonne lumière doit fournir environ 10 000 lux à la hauteur de vos yeux. L’intensité des lampes peut varier entre 7 000 et 10 000 lux.

Il est aussi important de ne pas regarder directement la lumière, et de la laisser pénétrer vos yeux de façon indirecte à environ 16 pouces de distance. Cette distance peut varier selon votre lampe de 12 à 16 pouces. Assurez-vous donc de suivre les indications de votre lampe selon le nombre de lux.

  1. Prévoyez du temps de luminothérapie dans votre horaire.

La durée de la luminothérapie est l’un des éléments clés d’un traitement efficace. Des sessions quotidiennes de 20 à 30 minutes sont recommandées pour une lumière de 10 000 lux. Toutefois, il se peut que vous soyez sensible à la lumière et que vous en ayez besoin de moins. Assurez-vous de suivre les indications de votre lampe pour découvrir la durée optimale et ne pas dépasser le temps d’exposition.

  1. Soyez régulière avec votre traitement de luminothérapie.

Votre médecin peut vous aider à trouver le meilleur moment de la journée pour recevoir votre luminothérapie. Une fois que vous avez trouvé ce qui fonctionne pour votre corps, il est essentiel que vous restiez régulière, car la lumière affecte votre rythme circadien interne (horloge interne). Évitez de sauter des jours pour ne pas mêler votre petite horloge. Selon la plupart des études, recevoir la lumière le matin après votre réveil a tendance à être la meilleure solution pour les gens.

Il ne vous reste plus qu’à magasiner un modèle de lampe de luminothérapie qui répond aux critères ci-dessus pour vous aider à vous sentir un peu plus lumineuse cet hiver.

P.S. J’ai commandé la mienne sur Amazon l’an dernier pour 30$. Elle a des boutons tactiles, un fil USB, un minuteur de 10 à 30 minutes, et trois couleurs de blanc. Elle ressemble à celle-ci.