Site icon Mlle Belle Trentaine

Amber Heard et le trouble de la personnalité histrionique : c’est quoi?

Publicités

Ne faites pas semblant que vous n’avez pas vu d’extraits tirés du procès en diffamation entre Johnny Depp et Amber Heard. De toute façon, toute personne ayant un compte de médias sociaux y a été exposée, par choix ou non. L’ex-journaliste judiciaire en moi n’a pas manqué une seconde de ce procès.

Outre ma passion pour le droit et la justice, la future thérapeute en relation d’aide en moi a été très intriguée par le diagnostic établi par la psychologue clinicienne et médico-légale Dr Shannon Curry le 26 avril dernier. En se basant sur le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5), elle a posé le diagnostic selon lequel l’actrice Amber Heard présentait un trouble de la personnalité histrionique.

Pendant son témoignage, je me suis littéralement jetée sur Google, prise d’une curiosité insatiable. Voici le fruit de mes recherches.

Le trouble de la personnalité histrionique, c’est quoi?
Avant d’aller plus loin, il est important de définir le mot « histrionique ». Le mot « histrionique » signifie « théâtral » ou « dramatique ».

Selon Psychologue.net, le trouble de la personnalité histrionique (TPH) fait partie des dix troubles de la personnalité. Il est classé dans le groupe B avec ses camarades borderline, antisociale et narcissique.

Le TPH implique principalement une tendance à voir les situations de manière émotionnelle et à afficher des comportements trop dramatiques qui visent à attirer constamment l’attention sur vous.

Pour la personne atteinte de TPH, il n’y a aucun problème dans sa façon d’agir. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ses comportements ne sont pas dans le but de manipuler ou de contrôler les autres. Ce n’est pas conscient. Elle ne comprend pas la plupart du temps comment ses comportements sont responsables de ses relations interpersonnelles difficiles.

On peut définir les traits suivants attribués au trouble de la personnalité histrionique (TPH) :

• Difficulté à contrôler ses émotions
• Tendance à agir de manière dramatique et imprévisible
• Faire preuve d’une émotivité extrême
• Être constamment à la recherche d’attention

Il est possible que vous retrouviez certains de ces traits en vous, dans certaines situations. Vous pensez à toutes ces personnes qui vous ont déjà décrites comme étant une « drama queen ». Mais pas de panique… Il nous arrive toutes à l’occasion d’être plus émotive ou d’avoir besoin d’attention. Cela ne veut pas dire que vous vivez avec un TPH.

En général, les personnes qui vivent avec un TPH ont des symptômes qui perdurent dans le temps et qui se présentent dans toutes les situations. Elles ont des relations difficiles avec les autres et ressentent de la détresse.

Les symptômes du trouble de la personnalité histrionique (TPH)

Pour bien comprendre le trouble de la personnalité histrionique (TPH), et vous rassurer au passage, les professionnels de la santé mentale doivent compter une liste d’au moins 5 des 8 symptômes suivants sur une période.

Selon Psychologue.net, les symptômes seraient :

  1. Comportements de recherche d’attention
  2. Comportements séduisants
  3. Des émotions superficielles qui fluctuent rapidement
  4. Se concentrer sur l’apparence physique
  5. Discours vague et voyant
  6. Dramatisation
  7. Facilement influençable
  8. Considérer les personnes plus proches de vous qu’elles ne le sont réellement

Vous voulez en savoir plus sur les symptômes? Rendez-vous sur Psychologue.net

Chevaucher deux troubles de la personnalité, c’est possible?
Dans le cas de l’actrice Amber Heard, selon l’experte Dr Curry, elle souffrirait du trouble de la personnalité borderline, en plus de ses comportements histrioniques. Pas facile! Heureusement, la psychothérapie est une méthode de traitement efficace pour apprendre à mieux vivre avec ces troubles. En général, il est possible d’avoir une vie fonctionnelle en développant des mécanismes d’adaptation.

Maintenant, vous allez pouvoir expliquer le trouble de la personnalité histrionique à vos copines lors de votre prochaine soirée!

Les informations publiées dans cet article ne remplacent en aucun cas un diagnostic établi par un professionnel de la santé. Il est très important de toujours consulter votre médecin.

Quitter la version mobile