5 façons de sortir de votre tête

Ce qui se passe dans notre tête et la qualité de nos pensées affectent notre vie de tant de manières : notre humeur, notre confiance en nous, nos relations, notre amour-propre, notre compassion et bien plus encore.

Apprendre à sortir de notre tête et à changer nos habitudes de pensée est essentiel. Pour y arriver, nous devons utiliser certains outils pour observer les pensées négatives, les accueillir et les libérer.

Voici cinq façons faciles d’y arriver et de se soulager.

  1. Passez à l’action

Vous pouvez vous libérez de vos pensées en posant les actions suivantes :

– Marcher.

– Faire un petit pas vers l’atteinte d’un de vos objectifs.

– Voir une amie pour un café ou une bouchée.

– Nettoyer la maison.

– Mettre de la musique et danser.

2. Connectez-vous au moment présent par vos sens

Être présente. Le Dalaï Lama le disait le mieux :

Il n’y a que deux jours dans une année où l’on ne peut rien faire. L’un s’appelle hier et l’autre demain. Pour le moment, aujourd’hui est le jour idéal pour aimer, croire, faire et principalement vivre.

Vous pouvez arrêter les pensées inquiétantes en faisant appel à vos sens :

– Écoutez les sons que vous entendez.

– Observez la pièce et décrire l’espace.

– Sentez l’air et vraiment essayer d’identifier les odeurs.

– Remarquez la sensation de vos pieds au sol ou la sensation de vos fesses sur une chaise.

– Touchez les différentes textures autour de vous.

– Mangez un fruit et décrivez les saveurs – est-il juteux, sucré ou acide?

3. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler

Nous ne pouvons pas contrôler les autres et leurs actions. Nous ne pouvons pas changer certaines circonstances comme les catastrophes naturelles. Toutefois, n’oubliez pas sur quoi vous avez le contrôle : les personnes qui ont une place dans votre vie, l’endroit où vous demeurez, votre emploi, le temps passé sur certaines choses, ce que vous mangez, votre nombre d’heures de sommeil et la quantité d’exercice que vous faites. Mais surtout, vous contrôlez votre état d’esprit, et la façon dont vous gérez les émotions.

Identifier sur quoi vous avez le choix et lâcher prise sur le reste est indispensable.

4. Parlez à quelqu’un

Parler à voix haute de ce que vous pensez peut aider à atténuer le problème ou ce qui vous préoccupe. Il est fort probable que quelqu’un puisse vous comprendre. Vous pouvez également demander conseil à un amie, un thérapeute, un membre de votre famille ou un collègue. Lorsque nous gardons quelque chose pour nous, coincé dans nos têtes, il n’y a aucun moyen de le sortir.

5. Écrivez ce qui se passe dans votre esprit

Lorsque vous ne vous occupez pas de mémoriser chaque chose, comme toutes vos commissions à faire, vous devenez moins stressée et il devient plus facile de penser clairement.

Écrire peut vous aider à comprendre comment vous vous sentez émotionnellement face à une situation. C’est, à mon avis, l’une des raisons les plus importantes d’écrire. Se sentir plus calme et plus détendue améliore non seulement votre santé, mais rend également la vie plus douce et votre quotidien, plus productif.

Quels moyens employez-vous pour sortir de votre tête ? À quelle fréquence êtes-vous prise dans une spirale mentale ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.