Gratitude : 5 façons d’améliorer ce sentiment

Impossible d’être triste quand on concentre notre énergie à ressentir de la gratitude. Je sais que ce n’est pas toujours facile d’éprouver de la reconnaissance quand la vie semble s’écrouler autour de nous. En fait, il est beaucoup plus facile de se plaindre et de penser à tout ce qui n’est pas comme nous aimerions dans notre vie, que d’éprouver de la joie pour ce que nous avons.

Pratiquer la gratitude au quotidien peut vous aider à changer votre façon de voir la vie, d’être plus positive et de cultiver des sentiments de joie. Cette pratique peut se faire tout au long de la journée, à tous les jours, en vous réveillant le matin ou avant de vous endormir le soir. Au bout de quelques jours, vous constaterez un changement en vous et dans votre façon de percevoir votre entourage.

« Expect nothing, appreciate everything». – Tony Robbins

  1. Dites merci à votre respiration.

Prendre pour acquis la respiration est assez facile puisqu’elle est involontaire. Nous ne pouvons pas nous empêcher de respirer chaque seconde de notre vie, même si nous pouvons la manipuler. Notre respiration peut nous indiquer à quel point nous sommes stressés ou calmes. Nous pouvons l’utiliser pour détendre notre corps et éclaircir notre esprit. Les respirations riches en oxygène s’occupent de remplir notre poitrine, élargir notre cœur et apporter de l’énergie à notre cerveau. Sans oxygène, nous ne pourrions pas vivre. Prenez quelques respirations profondes en retenant l’inspiration ainsi que l’expiration pendant quelques secondes et tentez d’éprouver de la gratitude envers ces gestes.

  1. Dites merci à votre passé.

Certains d’entre nous passent leur vie dans le passé ou dans le futur en oubliant de vivre le moment présent. Au lieu de vivre dans le regret des paroles ou des événements, remerciez-les. La douleur a disparu aujourd’hui, mais les leçons apprises resteront auprès de vous à tout jamais. Elles sont une forme de richesse et de croissance. Dites-leur merci et soyez présent.

  1. Dites merci à votre famille.

Que ce soit votre vraie famille ou votre famille par choix, ce qui vous tient le plus à cœur est tout ce qui compte. Pensez à des moments précis où votre relation avec un membre de votre famille a été important pour vous. Pourquoi ne pas leur envoyer un texto et leur dire que vous les aimez ou les appréciez. Votre sentiment de gratitude saura contaminée le destinataire.

  1. Dites merci à votre corps.

Pour la plupart d’entre nous, il est difficile de nous regarder dans le miroir et être complètement satisfaite. En fait, même celles avec des corps que nous envions se regardent rarement nues dans le miroir en pensant: « Mon corps est parfait tel qu’il est. Je ne changerais rien. Je suis complètement heureuse de tout ce que je vois.»

Et pourtant, chaque imperfection (inventée par nous-même ou commercialisée socialement) n’empêche pas notre corps de fonctionner. Remerciez votre corps de digérer les aliments qui nourrissent vos cellules. Dites-lui merci de se reposer chaque nuit et de se réveiller le lendemain. Remerciez-le pour la douleur qu’il ressent quand quelque chose de potentiellement menaçant se produit. Remerciez-le pour les signaux qu’il vous envoie, ses mouvements et son fonctionnement. Il vous appartient pour la vie, après tout.

  1. Dites merci à tout ce qui vous a fait sourire aujourd’hui.

Apprécier les choses simples de la vie est suffisant pour cultiver le sentiment de gratitude. Pas besoin de vivre de grandes expériences pour être reconnaissante. Remerciez la chaleur des rayons de soleil sur votre peau pendant que vous dégustiez votre crème glacée préférée. Dites merci à cette conversation téléphonique d’une heure avec cette amie que vous aimez tant. Ce sont de petites choses qui peuvent vous donner un grand bonheur.

Oprah accorde une place importante à sa pratique de gratitude quotidienne depuis des années. Chaque soir, elle écrit dans un journal 5 choses de sa journée, même les plus simples, pour lesquelles elle éprouve de la gratitude.

« Je sais avec certitude qu’apprécier tout ce qui vous arrive dans la vie change votre vibration personnelle. Vous rayonnez et vous générez plus de bonté pour vous-même lorsque vous êtes consciente de tout ce que vous avez et ne vous concentrez pas sur ce qui vous manque», explique-t-elle.

Avec le temps, vous éprouverez de la gratitude à chaque instant de façon naturelle pour des petits riens et des grands bonheurs.

Quelles sont les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissante aujourd’hui?

9 raisons pour lesquelles la trentaine est la meilleure période de votre vie

Mon entrée dans la trentaine n’a pas été facile. Mais elle a pris un tournant pour le mieux ! La trentaine est une décennie où vous pouvez vraiment vous affirmer d’une nouvelle manière. Voici pourquoi ces années seront mémorables en 9 raisons.

Il paraît qu’avoir trente ans, c’est prospérer, réussir, profiter et se développer. Les femmes âgées de 30 à 39 ans sont supposées être « le meilleur » de la femme au niveau social, professionnel, physique, sexuel et émotionnel. Les stéréotypes qui en résultent sont infinis.

Il ne faut pas se demander pourquoi toutes les femmes qui entrent dans la trentaine ressentent une énorme pression sociale. J’ai moi-même ressenti cette pression.

Je n’écris pas cet article pour mettre l’emphase sur ces clichés, mais plutôt pour vous faire voir tout le positif qui vous attend !

P.S. J’emploierai le « vous » dans cet article, mais sachez que je m’inclus tout à fait dans ces raisons!

  1. Le début et la fin de votre trentaine sont marqués par des changements de vie importants.

Les personnes qui entrent ou sortent de la trentaine sont plus susceptibles de mener une sorte d’introspection pour évaluer leur vie. Selon des recherches récentes, vous avez tendance à utiliser les changements de décennies pour évaluer vos chemins de vie et apporter des changements. Les nouvelles décennies ont tendance à inspirer une recherche de sens, et peuvent vous conduire à « imaginer entrer dans une nouvelle époque de notre vie ».

La trentaine est généralement la période où votre vie se stabilise ou change de façon significative. De nombreuses études suggèrent que 35 ans est le meilleur âge et que le vrai bonheur commence à 33 ans.

Néanmoins, le changement amène son lot de crises existentielles, d’horloges biologiques impatientes et d’insatisfactions professionnelles élevées.

Tout compte fait, d’après une autre étude, celle-ci réalisée en 2012 par Friends Reunited, 33 ans serait l’âge auquel les gens se sentent les plus heureux grâce à l’épanouissement de leur vie professionnelle et leur réseau de famille et d’amis. Yay!

Fait cocasse :
Les personnes âgées de plus de 100 ans nomment toujours leur trentaine comme la plus belle période de leur vie.

  1. Vous apprenez à mieux gérer votre argent.

Alors que la vingtaine se caractérise généralement par la fin des études, un boulot « en attendant », le choix d’un cheminement de carrière et des longues heures de travail pour gravir les échelons, la trentaine est davantage axée sur la réussite professionnelle et financière. Selon une récente analyse de Payscale, les salaires des femmes atteignent en moyenne leur sommet à 39 ans. Vous allez gagner plus d’argent!

Fait cocasse :
Si vous êtes un artiste ou un scientifique, vous aurez très probablement la plus grande percée créative à la fin de votre trentaine. Selon une étude de 1977, citée par The Atlantic, les lauréats d’un prix Nobel en physique avaient en moyenne 36 ans lorsqu’ils effectuaient leurs recherches, tandis que les lauréats d’un prix de chimie avaient en moyenne 39 ans.

  1. Vous savez demander ce que vous voulez et vous le faites fréquemment.

Et on vous prend au sérieux ! À vingt ans, les gens voient encore la petite fille en vous. Avec l’âge, vous apprenez à mieux communiquer et à affirmer vos besoins.

  1. Votre cheminement capillaire a été colorée et…épique !

Brun, rouge, rose, mauve, blond, gris, bleu… j’ai essayé presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel et toutes les longueurs.

Dans la trentaine, vous avez une meilleure idée de ce qui vous va bien et de ce qui vous va moins bien. Vous maîtrisez la région capillaire pour le plus grand bonheur de la santé de vos cheveux.

  1. Vous connaissez certaines personnes depuis longtemps et vous êtes inspirée en voyant les changements et les développements dans leur vie.

Voir ses meilleures amies être enceintes, rencontrer leurs bébés, les voir se marier ou changer de vie complètement, est un bonheur. Dans la trentaine, les amitiés durent depuis des décennies ; seules les personnes sincères ont une place près de vous. Et au fil des ans, vous avez regroupé un groupe d’amis vraiment solide.

  1. Vous savez comment être sexy.

De nombreuses femmes dans la trentaine disent qu’elles se sentent plus sexy et mieux dans leur corps que pendant la vingtaine. D’ailleurs, une étude basée sur plus de 20 000 personnes en 2014 a révélé que 31 ans est l’âge où les femmes se sentent le plus à l’aise avec leur corps et leur sexualité.

  1. Vos lendemains de veille sont plus difficiles et vous ne pouvez pas faire la fête comme vous le faisiez, mais le temps d’une soirée, pourquoi pas !

Personne ne se souvient des bonnes nuits de sommeil. Les soirées d’anniversaire bien arrosées, vous connaissez. « Je l’ai fait dans la vingtaine, je peux le faire maintenant ». That’s the spirit ! N’oubliez pas de boire de l’eau. À vingt ans, c’était un gentil conseil. À trente ans, c’est une question de survie.

  1. Plus d’orgasmes et du meilleur sexe.

Une horloge biologique impatiente peut être stressante lorsque vous arrivez dans la trentaine. À ce moment de leur vie, les femmes atteignent un pic sexuel. En effet, les femmes dans la trentaine et au début de la quarantaine sont nettement plus sexuelles que les femmes plus jeunes ou plus âgées, déclarant plus de fantasmes sexuels et de rapports sexuels.

Les chercheurs émettent l’hypothèse selon laquelle les femmes éprouvent une motivation et un comportement sexuel intense dû à l’horloge biologique.

À 31 ans, elles seraient aussi plus confiantes sexuellement, selon un sondage rapporté par le Daily Mail.

Fait cocasse :
On ajoute même que les femmes dans la trentaine auraient plus d’orgasmes que les femmes des autres âges.

  1. Vous savez que le meilleur reste encore à venir dans votre vie.

5 façons de mieux apprécier la distanciation sociale

La distanciation sociale peut vous aider à rester en bonne santé, mais elle peut également vous rendre un peu… folle. Un choix s’offre à vous : perdre votre temps et passez une journée ennuyante ou utilisez ce temps de confinement à votre avantage. Je vous propose de voir ce temps supplémentaire comme un cadeau de la vie. Voici quelques idées pour mieux apprécier la distanciation sociale.

Pensez à toutes les choses que vous avez toujours voulu faire, mais manquiez de temps. Est-ce d’apprendre une nouvelle langue, peindre, écrire, vous consacrer à un nouveau passe-temps, apprendre à jouer d’un instrument de musique ou faire de l’exercice? Préparez un calendrier qui incorpore toutes les choses que vous aimeriez accomplir (en restant réaliste) et engagez-vous dans ces activités.

Si vous vous sentez vraiment seule en ce moment, sachez que vous n’êtes pas la seule ; c’est tout à fait normal. Partout dans le monde, les gens ressentent des sentiments de solitude lorsqu’ils s’éloignent des gens et restent à la maison. Même les familles qui sont en quarantaine ensemble se sentent seules. Elles s’ennuient de leurs amis, leurs collègues et tout le monde en dehors des membres de leur famille. Je sais que c’est un moment difficile, et être célibataire peut rendre cela encore plus pénible. Je suis chanceuse d’être entourée de mes deux chats et de mon lapin!

N’oubliez pas que vous pourrez bientôt quitter la maison, voir vos amis et reprendre votre routine quotidienne à un moment ; la situation est temporaire. Souvenez-vous que les choses ne seront pas toujours ainsi. En attendant, inspirez-vous de ces façons d’augmenter votre niveau de plaisir et de joie!

  1. Faites du yoga en ligne

Le yoga en ligne est un excellent moyen de soulager l’anxiété et de rester en forme pendant que vous ne pouvez aller nulle part. Tout ce dont vous avez besoin est votre laptop ou votre téléphone et un peu d’espace pour vous étendre. De nombreux professeurs de yoga enseignent désormais en ligne depuis le début de la quarantaine et vous pouvez trouver des cours qui vous plaisent. D’autres ont toujours été en ligne. C’est le cas de Yoga with Adriene, une enseignante de yoga merveilleusement compatissante et accessible sur YouTube. Vous pouvez accéder à ses vidéos tout à fait gratuitement. Elle propose aussi des vidéos plus approfondies payantes et basées sur des dons.

  1. Planifiez des appels vidéos récurrents

Ajoutez à votre agenda des appels vidéos hebdomadaires avec quelques personnes différentes et répartissez-les au cours de la semaine. La connexion avec les autres est très importante, surtout à un moment où les choses paraissent incertaines. Soyez proactive en planifiant des appels afin d’avoir des projets tout au long de la semaine.

Chaque mercredi soir, à 17 h, je fais un appel vidéo sur Messenger avec trois de mes amies. C’est notre 5 à 7 hebdomadaire ! J’appelle aussi régulièrement mes meilleures amies sur FaceTime et Instagram Vidéo. Je reste en contact avec mes parents en utilisant WhatsApp. Il y a plusieurs moyens de rester connecter et de continuer à voir les gens que vous aimez. Whereby et Zoom sont aussi d’autres options.

  1. Obtenez une dose quotidienne de culture

Nous passons tous du temps sur les services de streaming en ce moment, mais regarder sans arrêt des séries sur Netflix est un peu comme manger de la malbouffe. Profitez plutôt des événements culturels en ligne pendant la quarantaine. Par exemple, le Metropolitan Opera de New York diffuse gratuitement des opéras. L’Opéra national de Paris diffuse gratuitement ses performances en ligne. Plusieurs artistes et humoristes performent sur Facebook Live et Instagram Live. De nombreux centres culturels et musées font de même.

Global Citizen USA, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé et Lady Gaga, organise One World : Together At Home (#TogetherAtHome) une émission spéciale mondiale numérique et en direct, le 18 avril prochain, pour soutenir les travailleurs de la santé en première ligne du coronavirus. De nombreux artistes d’envergure performeront tels que Alanis Morissette, Billie Eilish, Chris Martin, John Legend, Stevie Wonder, Lady Gaga et plusieurs autres. L’émission sera animée par Jimmy Fallon, Jimmy Kimmel et Stephen Colbert.

À Montréal, l’Office national du film du Canada (ONF) diffuse gratuitement plusieurs films et documentaires. Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) a ouvert ses portes virtuelles et rend disponible diverses expositions à visiter avec un guide audio. Le compte YouTube de l’Orchestre métropolitain (OM) est animé de prestations exclusives du chef d’orchestre Yannick Nezet-Séguin.

La Fabrique Culturelle a lancé « Les sessions de salon » et « Les concerts en famille ». Rendez-vous sur leur page Facebook pour vous abonner aux événements qui vous intéressent.

Alors qu’au Québec l’annulation des grands événements culturels a été prolongée jusqu’au 31 août, la possibilité d’un accès en ligne n’est pas encore écartée.

Pour obtenir votre dose quotidienne de culture, vérifiez ce que font vos endroits préférés locaux et vos artistes favoris pendant cette période.

  1. Trouvez la paix

Quand il s’agit de réserver du temps pour pratiquer la pleine conscience, la méditation, écrire dans son journal ou tout autre type de pratique spirituelle, regardons les choses en face. La plupart des gens pensent qu’il y aura toujours demain. À quand remonte la dernière fois où vous vous êtes demandée si vous étiez heureuse? Il n’y a aucun avantage à prétendre que tout va bien si ce n’est pas le cas. Cette période de confinement peut être un bon moment pour faire une introspection, s’apaiser, se calmer et même, se créer une routine spirituelle.

Au réveil, lorsque vous ouvrez les yeux, remerciez la vie et souriez. Ensuite, essayez de vous offrir cinq minutes de silence pour méditer, écoutez ce qui se passe à l’intérieur de vous et observez l’état dans lequel vous êtes. Chaque soir, avant de vous endormir, faites comme l’inspirante Oprah : écrivez dans votre journal cinq choses de votre journée pour lesquelles vous êtes reconnaissantes. Essayez de nommer des éléments différents chaque soir.

« Je sais avec certitude qu’apprécier tout ce qui vous arrive dans la vie change votre vibration personnelle. Vous rayonnez et vous générez plus de bonté pour vous-même lorsque vous êtes consciente de tout ce que vous avez et ne vous concentrez pas sur ce qui vous manque », explique-t-elle.

Voici, par exemple, ce que vous pourriez noter dans votre journal :

« L’appel sur FaceTime avec mes copines ».
« Ma petite marche au parc. »
« Le bon repas de ce soir ».
« Le nouveau roman que j’ai commencé à lire aujourd’hui.»

Sachez qu’il n’y a pas de routine parfaite. L’important est de créer une pratique régulière remplie de petits instants qui vous apportent de la paix, de l’amour et du bonheur.

Voici ma routine pendant la quarantaine :

Au réveil, je me répète ce mantra en souriant : « I am grounded to the earth and supported by the universe ».

Je nourris mes animaux et saute ensuite à la douche. Si j’observe beaucoup de pensées, pendant ma douche, j’écoute Morning Mantra meditation de Gabby Bernstein sur son album Super Attractor Meditation. Je répète les mantras et je respire. Il m’arrive aussi d’écouter la chanson Aad Guray Nameh de Jai-Jagdeesh (disponible sur Spotify).

Quand je sors de la douche, j’écoute la BonusTrack (Super Attractor Meditation) qui me fait sourire.

Puis, je me prépare un latte et me dirige au salon. Je m’assois au sol et regarde le ciel. Je choisis une méditation guidée selon ce que je ressens. Je choisis souvent les méditations de Purely Lucy sur Spotify. Vous pouvez trouver ses méditations si vous recherchez Purely Being Guided Meditations. Chaque dimanche, elle téléverse une nouvelle méditation. Sa voix m’apaise, ses thèmes m’interpellent. Je médite rarement plus de 15 minutes à moins d’en ressentir le besoin.

Depuis novembre, je fais de la luminothérapie durant 30 minutes alors que je lis quelques pages d’un bon roman ou d’une lecture spirituelle. Le manque de lumière à l’automne et à l’hiver au Québec affecte mon moral. M’exposer à la lumière fait une réelle différence sur mon bien-être. Il est recommandé d’arrêter au printemps, mais avec le confinement, j’ai décidé de poursuivre quelques semaines encore.

Je suis enfin prête à commencer cette nouvelle journée!

Il m’arrive, parfois, après une journée de travail, d’écouter cette méditation de cinq minutes : 5-Minute After Work Meditation. Je permets à ma tête et mon corps de décompresser et de me recentrer.

  1. Améliorez votre self-care.

À quand remonte votre dernier bain moussant ? Faire tremper ses muscles endoloris (de tous vos exercices, right ?). Les sels de bain peuvent augmenter vos taux de magnésium et vous détendre. Ajoutez quelques huiles essentielles, allumez une chandelle et rattrapez votre lecture du matin, écoutez de la douce musique, visionnez vos émissions préférées sur votre iPad, ou allongez-vous simplement pour profiter du calme. Mes amies vont rire, mais pour me détendre, je choisis des sons de la nature. Je vous recommande la liste de lecture Birds in the Forest de Spotify.

À quand remonte votre dernier masque pour le visage ? Saviez-vous qu’il est recommandé d’ajouter le masque à votre routine beauté d’une à deux fois par semaine ? Pour prendre soin de sa peau, le masque est un soin offrant un maximum à la peau en un minimum de temps. Selon le type de masque (hydratant, exfoliant, purifiant, détoxifiant), il favorise une meilleure absorption des ingrédients qui le composent et ses résultats sont intensifiés et visibles sur le champ. Il offre aussi un moment de détente et de bien-être.

Je choisis toujours un masque hydratant, car ma peau a toujours soif ! Je préfère les masques en feuille (sheet masks), ultrapopulaires en Corée du Sud pour leurs atouts pratiques et efficaces. Son format fin comme du papier évite de s’étendre jusque dans mes cheveux et faire un bordel dans l’évier de ma salle de bain. Il se pose aussi facilement qu’il s’enlève. Sephora en a près d’une centaine sur sa boutique en ligne. Vous pouvez répondre à un questionnaire pour trouver le masque parfait : Répondre au questionnaire ici.

Si vous vous sentez créative, vous serez peut-être tentée de créer un masque maison. J’adore Les Trappeuses et leur masque visage : gâteau coco-cacao pour le printemps. Il s’agit d’une recette très utile pendant ce changement de saison. La poudre de cacao et le lait de coco aident la peau à rester bien hydratée en plus de réparer les méfaits causés par le froid.

Obtenez la recette ici : Masque visage : gâteau coco-cacao

Je sais que ce n’est pas une période facile pour quiconque, mais j’espère que ces idées vous aideront à rester en bonne santé.

Que faites-vous pendant la distanciation sociale?

Comment faire confiance à votre intuition féminine

Quel est votre niveau de confiance envers votre intuition? Savez-vous suivre ses conseils? Voici comment cultiver son intuition féminine et avoir à vos côtés en tout temps votre meilleur allié.

Avez-vous déjà pris une décision basée seulement sur votre jugement et qui allait à l’encontre de votre intuition? Que ce soit le bon choix ou non, l’incertitude peut être suffisante pour entraver le développement d’un scénario positif. Apprendre à suivre son intuition avec son bon jugement et la cultiver peut vous donner le meilleur allié qui soit au quotidien.

Définir l’intuition

Qu’est-ce que l’intuition? L’intuition est une forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement. Nous avons tous entendu les adages populaires : « l’intuition féminine », « l’instinct maternel », « sa petite voix intérieure », « boussole intérieure », « sixième sens ». Bref, un genre de radar infaillible! L’intuition existerait chez tous les humains, même si les femmes sont souvent considérées comme plus sensibles et empathiques que les hommes, deux qualités essentielles pour cultiver ce radar.

Gabby Bernstein décrit l’intuition comme « un sensationnel guide intérieur avec lequel plusieurs d’entre nous ont perdu la connexion ». Pour faire confiance à notre intuition, nous devons libérer toute incrédulité et être plus consciente de notre voix intérieure.

Même si nous n’en sommes pas conscientes, l’intelligence intuitive est toujours présente. Ce n’est pas la voix de l’ego dans notre tête, et ce n’est pas le diable sur notre épaule. « Notre intuition est une voix intérieure aimable et aimante qui nous guide vers des actions positives et des scénarios pacifiques ». Parfois, cette intuition se traduit par un puissant sentiment d’inspiration, voire une sensation de picotement. L’inspiration peut faire apparaître une direction intuitive et se révéler comme un fort sentiment de connaissance. Ce sentiment peut se manifester par rapport à des personnes, des circonstances et des prises de décisions. Pourtant, nous ne sommes pas toujours à l’écoute de ce que notre voix intérieure essaie de nous dire.

La peur, obstacle majeur à l’intuition

Un obstacle majeur à l’intuition est la peur. Chaque fois que nous ressentons de la peur ou de la nervosité, nous ne nous faisons pas confiance et nous interrompons la communication avec notre guide intérieur. La peur nous amène à réfléchir et à imaginer les pires scénarios d’avenir. Ce blocage auto-fabriqué nous déconnecte complètement de notre guide intérieur.

Deux minutes d’immobilité

Gabby Bernstein recommande de nous accorder deux minutes d’immobilité et de paix chaque matin. « Assoyez-vous confortablement en silence et portez votre attention sur votre respiration. Inspirez par le nez et expirez par la bouche. Lorsque deux minutes sont écoulées, notez dans un cahier tout ce que votre intuition vous dit. Faites confiance à votre première intuition. Pendant une semaine, écrivez tout ce que votre sixième sens vous aura communiqué après vos deux minutes de calme. À la fin de la semaine, relisez votre cahier. Il est probable que vous lirez des conseils qui n’auraient pas pu se faire savoir sans ce moment d’immobilité.

L’idée est d’appliquer cet exercice dans votre vie de tous les jours. Plus vous pratiquerez l’art d’écouter votre intuition, plus vous aurez confiance en ses conseils aimants. Et si la peur est toujours là, essayez de le faire petit à petit. Par exemple, lorsque vous rentrez à la maison après le travail, s’il vous vient l’idée de prendre un itinéraire différent, essayez-le. Peut-être que vous éviterez du trafic ou une rue barrée. Peut-être que votre intuition vous dit d’aller prendre un verre avec ce garçon, même si le canapé vous fait les yeux doux. Peut-être que votre intuition vous prévient de l’énergie négative d’un collègue. Commencez doucement, écoutez et laissez-vous guider.

L’importance de faire confiance à son intuition

L’été dernier, entre Lisbonne et Lagos en train, j’ai écouté un épisode du podcast Oprah’s SuperSoul Conversations où la coach de vie Iyanla Vanzant a discuté avec Oprah de la confiance (sujet de son livre intitulé Trust). J’ai vécu un « aha moment ». Iyanla a expliqué à l’animatrice que la confiance en soi est plus importante que la confiance aux autres.

« Ayez confiance que vous vous apprêtez à faire les bons choix. Ayez confiance que vous pouvez entendre cette voix intérieure et la suivre. Faites-vous confiance. »

Visionnez l’extrait dont il est question ci-dessous:

Lors de prises de décision, écoutez-vous votre intuition? Préférez-vous écouter votre raison?

Méditation pour conserver son énergie

Notre humeur peut passer de joyeuse à triste en peu de temps (surtout avec ce qui se passe en ce moment dans le monde). Bien que nous ne pouvons pas contrôler ce qui est extérieur à nous, nous pouvons consciemment veiller sur notre état d’esprit en conservant son énergie. Voici la méditation qui m’aide à rester centrer et prendre soin de ma santé mentale.

Si vous vous retrouvez souvent fatiguée lorsque vous êtes entourée de gens ou manquez d’énergie en général, il est probable que vous avez des fuites d’énergie. Vous permettez à votre énergie de bouger vers différentes personnes ou situations.

Comme vous le savez: « Votre énergie va là où est votre attention. » Le moment est venu de regagner votre énergie et la conserver pour vous-même.

J’adore faire cette méditation guidée de 10 minutes de Purely Lucy pour faire le plein d’énergie:

Energy Conservation Meditation

Vous pouvez aussi lire mon article sur 3 conseils pour protéger son énergie.

Comment conservez-vous votre énergie? Êtes-vous sensible à l’énergie des personnes autour de vous?

3 conseils pour protéger votre énergie

Créer des limites saines et protéger votre énergie vous aidera à rester positive, alignée et heureuse, et vous serez resterez aimante, gentille et généreuse en le faisant.

Êtes-vous une personne sensible? Je le suis. Lorsqu’une personne sensible n’est pas consciente de sa trop grande empathie, ce qu’elle ressent en présence des autres peut devenir impossible à gérer.

Les personnes sensibles captent l’énergie de ceux qui les entourent très facilement. Même si vous n’êtes pas très sensible, il est important de créer des limites saines «invisibles » afin de protéger votre énergie. De cette façon, vous serez moins affecté par l’énergie négative des mots, des nouvelles et des gens.

Gabby Bernstein m’a montré comment créer ses propres limites en restant aimante envers les autres. Voici ses techniques qui m’ont aidé pour créer des limites saines et protéger mon énergie peu importe la situation ou la personne à laquelle je suis confrontée.

  1. Affirmer le désir de protéger votre énergie

Il est possible de créer ses limites en restant aimante, gentille et généreuse. Pour y arriver, il suffit d’affirmer sa volonté. Avant d’entrer dans un endroit rempli de gens, affirmez votre intention de protéger votre énergie et de créer des limites saines. Dans votre esprit, dites-vous: «Je fixe dès maintenant l’intention d’aimer avec gentillesse et de pardonner. Je ne perdrai pas mon énergie. Je ne suis pas une éponge. Je ne prendrai pas l’énergie des autres. »

Cet exercice intérieur ou prière (appelez-ça comme vous le souhaitez!) est particulièrement important si vous êtes sur le point d’entrer dans un endroit où vous savez que quelqu’un a une énergie toxique, pauvre (en manque d’affection, dans le besoin) ou négative. Vous pouvez même faire la prière avant un appel téléphonique ou en vidéo (FaceTime, Zoom, etc.). Vous n’avez pas besoin d’être physiquement en présence de cette personne pour sentir son énergie. Lorsque vous affirmez votre intention, vous créez ce mur invisible autour de vous. Votre attitude ne devient pas négative, mais le message de votre corps devient: « vous ne pouvez pas entrer ici ». Vous posez un engagement énergétique envers vous-même.

  1. Croyez qu’un gardien invisible protège votre énergie

Quand j’ai commencé à pratiquer la méditation au printemps 2019, j’ai senti Paul, un de mes anges gardiens. Chaque fois que je souhaite protéger mon énergie, je fais appel à lui en fermant les yeux. Il est toujours là pour veiller sur moi.

Ouvrez-vous à l’idée que vous avez un gardien invisible. Créez une image dans votre esprit de qui il s’agit. C’est peut-être un ange, un guide spirituel ou une force énergétique. Faites appel à ce gardien pour fermer votre portail lorsque vous souhaitez protéger votre énergie. Gabby Bernstein recommande de faire appel à votre gardien de l’énergie en disant: « Merci de fermer ma porte maintenant. »

  1. Reconnaissez que «non» peut être la réponse la plus aimante

Gabby Bernstein vous aide à établir vos limites en devenant de plus en plus à l’aise à dire « non » dans son livre Miracles Now. Elle répète souvent un dicton d’un ami qui lui sert bien: « Non est une phrase complète.»

Nous avons tous nos propres difficultés à dire non. Beaucoup de problèmes découlent du comportement des personnes qui veulent plaire à tout prix, et leur besoin de recevoir une approbation. Lorsque vous êtes conscient, vous êtes apte à reconnaître les actions qui ne sont pas alignées avec vos croyances et vos valeurs. En s’écoutant, nous réalisons que « non » est souvent la réponse la plus aimante. Certaines personnes vont résister à votre « non», les personnes manipulatrices feront tout ce qu’il faut pour le transformer en « oui ». Soyez conscient de ces personnes et ayez confiance que plus vous direz « non», plus cette affirmation deviendra une seconde nature pour vous.

Quels sont vos trucs pour protéger votre énergie des autres?