Récits perso

M. Le Rockeur n’a pas envie de s’engager

Le lendemain du spectacle de musique du Rockeur, je n’avais toujours pas de nouvelles de lui.

Je n’en pouvais plus d’attendre. J’ai donc décidé d’être vraie et de partager avec lui mon état d’esprit.

Moi : Tu me donnes vraiment l’impression de te crisser de moi x mille. Est-ce que tu t’en rends compte ? Je trouve ça vraiment dommage.

Lui : T’as totalement raison. C’est l’impression que je donne. Ce n’est pas le cas, mais ça sonne de même. Je vais être très honnête et je vais arrêter de te faire attendre pis t’imposer des questionnements pas cool.

Au moment de lire ces lignes, j’ai eu le vertige. Mon cœur ne voulait plus lire son message, mais ma tête m’a obligé à continuer ma lecture.

Lui : Lately, je suis un peu perdu dans mes trucs. Je ne sais pas trop comment décrire le feeling, la source et la direction que ça prendra, mais je n’ai pas envie de t’imposer ça. Je comprends que ce n’est pas évident pour toi. C’est mieux que je te le dise maintenant. Désolé. T’es vraiment nice, mais tu me fais réaliser que je n’ai pas de place pour bâtir quelque chose en ce moment. C’est poche d’écrire ça de même, mais je ne veux plus te faire attendre. Je réalise que ce n’est pas cool pour toi et je m’en excuse. Y’a peut-être rien à comprendre… mais j’espère que tu comprendras un peu pareil. Faut que je stabilise d’autres morceaux dans ma vie avant de m’investir avec quelqu’un. I told you, I’m kinda lost right now.

Je ne comprenais rien. Ma vue s’est embrouillée, ma respiration était difficile, ma tête s’est transformée en carrousel… J’ai vu ma vie s’écrouler à nouveau. J’étais encore en train de perdre une personne que j’aimais. Mon monde se faisait encore bousculer. J’avais envie de crier tellement ça me faisait mal. Je revivais une douleur brûlante, la même que cinq mois avant.

Moi : Wow. Ça me brise le cœur. Tu aurais pu me le dire avant. Tu savais que j’étais déjà super fragile et je t’ai quand même fait une place dans ma vie. Là, je suis fucking à terre. Tu aurais pu m’en parler en personne!

Lui : Non, parce que je m’en rends compte là. Sinon, je l’aurais fait avant. I swear.

Moi : Wow ! Et tu ne peux même pas m’expliquer en personne ?! WTF. J’ai vraiment besoin de comprendre. Vraiment. Si tu ressentais le quart de ce que je ressens pour toi, tu ne ferais pas ça. J’étais vraiment tombée amoureuse de toi et je voyais du potentiel pour nous à long terme. Toi même tu trouvais que ça fittait et tu disais même que j’étais peut-être la fille de tes rêves. Tu as toujours été là pour moi depuis ma séparation. Que tu me dises ça, comme ça, ça me rentre dedans…

Lui : C’est vrai que j’ai été là pour toi et toi aussi. Full sincère. Pis là, les derniers jours, je me rends compte que je te crée des attentes que je ne peux pas remplir. Je n’aime pas être dans cette position là. Ce n’est pas fair.

Moi : Pourquoi tu ne peux pas les remplir?

Lui : Sincèrement: parce que je vois que j’en suis pas là dans ma tête.

Moi : Veux-tu dire que tu ne te vois pas avec moi ?

Lui : À ce stade-ci, avec ce qu’on sait de l’un et l’autre, I don’t know.

Moi : Tu n’aurais pas eu envie de le découvrir justement? Je ne me voyais pas en couple avec toi demain matin non plus. Je ne suis pas rendue là. Je t’ai juste demandé si tu te foutais de moi parce qu’avant tu m’écrivais et tu avais hâte de me voir. Je prenais ce que tu me donnais. Je ne voulais pas te voir 7 jours sur 7 !

Lui : Je comprends. Le feeling que j’avais c’était plus que ça.

Moi : J’aimerais qu’on se voit pour apprendre à mieux se connaitre justement. Je trouvais ça correct de se voir deux fois par semaine. C’est normal que je me pose des questions quand tu me reportes souvent ces derniers temps.

Lui : T’as raison sur ça.

Moi : C’est tout ce que tu trouves à dire?

Lui : Je suis d’accord que de se voir plus ça permet de se connaitre. Et c’est normal que tu te poses des questions. De mon côté, je sens une pression que je n’aime pas sentir. Comme si, déjà, il y avait un engagement.

Moi : C’est bien la dernière chose que je souhaite, que tu te sentes comme ça. Je suis habituée que tout le monde me laisse tomber. J’avais peur de ça et sans le vouloir, ça t’a mis de la pression. Je m’en fou qu’on se voit une ou zéro fois par semaine. Y’a pas de contrat. Pas d’engagement. J’ai juste besoin de positif. Je comptais un peu sur te voir parce que ça me fait du bien. Je me suis dit : «il me reporte, une autre histoire de marde ».

Je l’avoue : j’ai essayé de le retenir. Je ne voulais pas le perdre. Il était trop important pour moi. Jamais je n’aurais pu imaginer ressentir des papillons et de la passion pour quelqu’un d’autre que mon ex. Je me disais que ce devait signifier quelque chose. Et combien de gens rencontre-t-on dans une vie qui nous donnent des papillons ou avec qui la passion est si brûlante ? Très peu.

Moi : Tu veux quoi? C’est quoi la conclusion. Je suis un peu perdue.

Lui : La conclusion c’est que je n’ai pas envie de m’engager ou de devoir quelque chose à quelqu’un. Je n’ai pas envie de décevoir et je fais mon gros possible pour ne pas que ça arrive. J’ai envie d’un truc simple, que ce soit ce soir pis la prochaine fois dans deux semaines sans me sentir mal. J’ai envie d’être capable de parler de n’importe quoi pendant des heures pis avoir du fun pis que ça reste un super beau moment ben simple sans avoir le feeling que demain on va attendre quelque chose de moi.

Moi : C’est beau ce que tu décris. Ça donne envie de le vivre. J’aimerais vivre ça avec toi. Tsé, tu me fais du bien. Tu es le positif dans ma vie des derniers mois. Est-ce que tu veux me voir encore, comme tu décris ?

Lui : Ouais, sans casser la tête. Mais I told you, pour l’instant, il n’y a pas de place dans ma vie pour une histoire plus que ça.

Moi : Je comprends. Il ne devrait pas en avoir dans la mienne non plus.

Lui : Well, all good. Let’s have fun !

Moi : Ce n’est pas un peu ça qu’on faisait avant anyway ?

Lui : Non, c’était un peu plus compliqué que ça en fait. Tu m’as quand même dit que tu étais amoureuse de moi… c’est pas mal gros. Non ?

Moi : Il faudrait que je t’explique ma différence de « amoureuse » et dire « je t’aime ». Pour moi, ce sont deux choses différentes (like versus love). Dire je t’aime pour moi ça implique de connaître la personne pas mal de a à z, which is not the case now. Tu comprends?

Il ne répondait pas. Il devait penser que je mentais, mais je disais la vérité.

Moi : J’ai réagis fortement plus tôt parce que ton amitié compte beaucoup pour moi.

Lui : Friendship, that I like. Most important thing.

J’avais passé à travers l’orage, mais j’avais perdu des morceaux. Mon cœur n’était plus le même. J’aurais peut-être dû le laisser partir, comme il le souhaitait au début de notre discussion, mais je n’en ai pas été capable.

Nous ne nous sommes pas écrit pendant cinq jours. C’était la première fois que nous ne nous parlions pas pendant une si longue période. J’avais besoin de prendre du recul. Et puis, un matin, mon iPhone a vibré sur mon bureau. C’était le Rockeur.

Hey! Comment tu vas? Santé, travail, appart pis toute pis toute? On se fait un petit souper ou verre très bientôt?

Je respirais de nouveau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :