Récits perso

M. Le Rockeur veut prendre son temps et se la jouer chill avec moi

Deux jours après son atterrissage, j’ai rejoins M. Le Rockeur dans son quartier pour prendre un verre. J’étais hyper nerveuse de le revoir.

Je suis arrivée au bar avant lui. Rien pour me calmer les nerfs. Avant son départ pour un mois, nous nous étions quittés sur un high. Je ne savais pas à quoi m’attendre. J’avais peur qu’il ait oublié tous nos moments ensemble.

Puis, au milieu de toute cette angoisse, j’ai aperçu au loin un mec grand et mince à la démarche particulière. Je l’ai immédiatement reconnu. Personne d’autre ne marche comme lui. Au teint hâlé, il était enthousiaste derrière ses yeux pétillants et son sourire éclatant. Il s’est empressé d’excuser son retard. Il m’a donné deux becs sur les joues pour me saluer. Nous nous sommes installés sur la terrasse à une petite table ronde.

J’avais tellement de choses à lui dire, mais je restais muette. J’avais peur qu’il ait perdu notre étincelle, nos papillons et nos regards langoureux entre deux vagues au Nicaragua. Je ne pensais qu’à ça. J’étais bloquée sur mes peurs sans apprécier le moment présent. Il l’a tout de suite remarqué. Il ne comprenait pas pourquoi je ne parlais pas.

Il m’a raconté quelques péripéties de son voyage, ses projets d’ici la fin de l’été et ses prochains voyages. Je ne voyais pas où était ma place dans tout ça. En fait, je ne voyais pas comment il allait trouver du temps pour moi. Après nos verres, il m’a invité à poursuivre la soirée chez lui. J’ai accepté. Il m’a offert de conduire ma voiture jusqu’à son appartement, car j’étais fatiguée. J’étais contente qu’il le déduise par lui-même. Il me lisait bien.

Arrivés chez lui, nous avons pris un autre verre dans son salon. Il m’a confié qu’il avait regretté notre discussion à l’aéroport d’Atlanta, qu’il s’était mal exprimé. Il m’a demandé si j’avais besoin de prendre du temps pour moi et de faire le ménage dans ma tête. Je ne comprenais pas pourquoi il disait ça. Je venais de passer un mois à anticiper son retour; je n’avais pas besoin d’encore plus de temps sans le voir! Il me sentait froide, comme si j’étais mêlée par rapport à lui et mon ex. Alors qu’au fond, j’avais juste peur. Il m’a demandé si je pouvais arrêter de parler de mon ex. Il m’a fait remarqué que toutes les fois qu’on se voyait, je parlais de mon ex. Je me sentais mal; je n’avais jamais réalisé à quel point je lui en parlais. Il m’a confié ce qu’il avait envie :

Je pense qu’on devrait prendre notre temps et se la jouer chill.

Il avait raison. Notre relation s’était enflammée trop rapidement. Je n’étais pas prête et il le sentait.

Il a fini par m’embrasser. Nous avons dormi ensemble collé. J’étais au paradis. Le lendemain matin, j’avais envie d’aller bruncher avec lui, mais il avait du boulot. J’étais déçue. J’aurais aimé passer plus de temps avec lui. Je suis donc repartie chez moi en me posant mille questions.

Tout allait bien, et pourtant, je ne me sentais pas bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :